Nafi Thiam : "Si mon corps pouvait parler, il m'insulterait"

G.B.

Drapeau belge sur les épaules, Nafi Thiam rayonnait à la sortie de la piste du stade olympique qu'elle a illuminée de son immense talent. La Namuroise oubliera la performance lors de cet heptathlon (6.628 pts) car là n'était pas l'essentiel. "J'étais venue pour défendre mon titre conquis en 2018, à Berlin. Et j'y suis parvenue. Mais, physiquement, ce ne fut vraiment pas évident, un mois après le Mondial, à Eugene, où j'ai réussi le deuxième meilleur total de la carrière (6.947 pts). J'ai dû me battre. Ce n'est pas évident de toujours gagner. Je crois que mon corps est vraiment fâché sur moi. S'il pouvait parler, il m'insulterait." (rires)

Et maintenant ? "Repos ! J'en ai vraiment besoin car enchaîner deux compétitions comme le Mondial et l'Euro était inédit. Et qu'on ne me parle pas, maintenant, de mon prochain objectif ! J'ai surtout envie de savourer cette victoire, très chère à mes yeux, et de ne pas répondre à tous ceux qui me prêtent des objectifs dont je ne parle même pas."