Nafi Thiam remporte le Spike d’or pour la 9e fois, un 3e trophée pour Bashir Abdi

Les Belgian Tornados ont, quant à eux, été couronnés en tant qu’équipe de l’année, ce samedi, à Malines.

Laurent Monbaillu
Une récompense de plus pour Nafi Thiam. (BELGA/BENOIT DOPPAGNE)
Une récompense de plus pour Nafi Thiam. (BELGA/BENOIT DOPPAGNE) ©Belga

Comme en 2019 et 2021 (l’édition 2020 avait été annulée), Nafi Thiam et Bashir Abdi constituent le couple gagnant de la cérémonie du Spike d’or sacrant les meilleurs athlètes du pays et qui s’est déroulée ce samedi après-midi à Malines. Pour la double championne olympique de l’heptathlon, qui a enlevé les titres mondial et européen cet été, il s’agit déjà de la neuvième récompense consécutive. Notre marathonien, qui est monté sur le podium des championnats du monde (3e) et du célèbre marathon de Londres (3e), remporte, quant à lui, le trophée pour la troisième fois d’affilée.

Nafi Thiam a devancé une autre heptathlonienne, Noor Vidts, championne du monde en salle en mars dernier, et la spécialiste du 400m Cynthia Bolingo. Bashir Abdi, lui, précède deux athlètes francophones, Julien Watrin (400m haies/4x400m) et Eliott Crestan (800m).

Actuellement en Afrique du Sud, Nafi Thiam avait enregistré un message vidéo pour le public. "C’est un grand honneur de recevoir ce prix, je suis fière d’avoir remporté un titre mondial et un titre européen pour la deuxième fois et je vais continuer à travailler dur en vue de mes prochains objectifs", a-t-elle indiqué.

Sa maman Danièle Denisty, venue récupérer le trophée de Nafi, se voulait optimiste pour l’avenir : "Quant le chemin est joli, quand on s’amuse et qu’on apprend, on arrive toujours à une belle destination."

"C’était une année intense, avec trois marathons en six mois, et je suis surtout content de ma régularité !" commente, de son côté, Bashir Abdi. "Il est très difficile d’arriver au top mais y rester c’est tout aussi difficile. Je suis heureux que mon corps me le permette pour l’instant."

Sans surprise, les Belgian Tornados ont par ailleurs été élus "Equipe de l’année". Nos relayeurs de 4x400m ont remporté trois médailles en 2022 : l’or aux Mondiaux en salle, l’argent à l’Euro de Munich et le bronze aux Mondiaux d’Eugene. Ils étaient représentés ce samedi par Kevin Borlée, Dylan Borlée et Julien Watrin, accompagnés de leur coach, Jacques Borlée.

"On dit souvent que les records sont faits pour être battus mais le titre de champion du monde, c’est pour toujours", a souligné le capitaine de l’équipe, Kevin Borlée. "On a fait le job et on a su saisir notre chance."

Les trophées pour les espoirs de l’année ont, quant à eux, été décernés à Helena Ponette, la nouvelle venue dans le groupe des Belgian Cheetahs qui a porté le record de Belgique U23 du 400m à 51.82, et au Verviétois Mimoun Abdoul Wahab, 6e de la finale du 400m haies aux championnats du monde U20.

Du côté du handisport, c’est Roger Habsch qui a été mis à l’honneur au travers du handi-spike 2022.

Le palmarès 2022

> Spike d’or

Hommes

1. Bashir Abdi 69 pts

2. Julien Watrin 35 pts

3. Eliott Crestan 13 pts

4. Ben Broeders 11 pts; 5. Dylan Borlée 7 ; 6. Maximilien Drion du Chapois 6 ; 7. Kevin Borlée, Thomas Carmoy, Michael Somers 2 ; 10. Ismaël Debjani, Isaac Kimeli, Koen Naert, Matthias Quintelier 1.

Femmes

1. Nafissatou Thiam 70 pts

2. Noor Vidts 48 pts

3. Cynthia Bolingo 28 pts

4. Hanne Verbruggen 4 pts.

> Espoir de l’année

Hommes

1. Mimoun Abdoul Wahab 12 pts

2. Ruben Verheyden 8 pts

3. Tim Van de Velde 3 pts

Femmes

1. Helena Ponette 14 pts

2. Delphine Nkansa 9 pts 3. Elien Vekemans 2 pts

> Equipe de l’année

Belgian Tornados

> Handi-spike

Roger Habsch