Marqués par le décès de leur grand-mère paternelle, à l’âge de 94 ans, survenu cette semaine, Olivia et Kevin Borlée auront à cœur de lui dédier une belle performance, ce vendredi soir, à Bruxelles.

La première s’alignera dans un 400 m de très haute tenue, puisqu’il s’agit de la finale de la Diamond League, avec l’ambition d’y réussir un bon chrono de référence (son record actuel est de 55.15), marquant sans doute le début de son passage vers le tour de piste.

"Je ne veux pas me mettre de pression, mais un chrono autour des 53 secondes me satisferait pleinement. Je compte vraiment sur le soutien du public !" explique la sprinteuse.

Au bout d’une saison "compliquée" comme il l’a rappelé en début de semaine (45.28 constitue toujours son meilleur chrono en 2014), Kevin Borlée semble, lui, avoir retrouvé des jambes. La preuve par une 3e place (45.36) à Berlin, dimanche dernier. A-t-il les moyens de devenir le quatrième Européen à descendre sous les 45 secondes sur 400 m cette année ? Ce n’est pas impossible. Avec l’appui des spectateurs et une concurrence où le danger viendra sans doute du finaliste européen Conrad Williams, du Trinidadien Renny Quow, voire du Polonais Krzewina, l’ex-champion d’Europe de la distance peut se transcender. Julien Watrin, au couloir 1, ne devra se concentrer que sur lui.

Anne Zagré va, de son côté, tenter de rivaliser avec deux excellentes spécialistes américaines du 100 m haies (Ali, Castlin) et de devancer les Allemandes Hildebrand et Roleder. Cette dernière ayant privé notre compatriote de la médaille de bronze au dernier Euro de Zurich, la Bruxelloise a une petite revanche sportive à prendre. Sera-t-elle capable de chatouiller son record de Belgique (12.79) par la même occasion ? Réponse peu après 19h40…

Les autres Belges engagés se nomment Pieter-Jan Hannes (1 500 m), Cédric Nolf et Mathias Broothaerts (longueur), Philip Milanov (disque) ainsi que la finaliste européenne du 400 m haies, Axelle Dauwens.