Omnisports

Le jeune Hongrois Kristof Milak a surclassé mercredi la finale du 200 m papillon lors des Championnats du monde de natation à Gwangju (Corée du Sud), signant un nouveau record du monde en 1 min 50 sec 73/100.

Le nageur de 19 ans efface l'ancien temps référence de la légende américaine Michael Phelps (1:51.51), qui datait des championnats du monde de Rome 2009. Dans la piscine coréenne, Milak a pris plus de trois secondes au Japonais Daiya Seto (1:53.73) et au Sud-Africain Chad Le Clos (1:54.15), double champion du monde de la discipline (2013 et 2017).