Axel Merckx, 32 ans, a remporté samedi la médaille de bronze de l'épreuve de cyclisme sur route messieurs des jeux Olympiques d'Athènes.

Cela faisait 40 ans, et Walter Godefroot médaillé de bronze à Tokyo en 1964, qu'un Belge n'avait plus gagné de médaille olympique dans l'épreuve de cyclisme sur route masculine.

Notre compatriote a terminé à 10 secondes du duo de tête qui s'était échappé à un tour et demi de l'arrivée (21 km). L'Italien Paolo Bettini a remporté la médaille d'or devant le surprenant portugais Sergio Paulinho, médaille d'argent.

Axel Merckx a faussé compagnie au peloton dans le dernier tour et résista jusqu'au bout pour s'en aller décrocher la première médaille belge des ces XXVIIIe Jeux Olympiques.

Au palmarès olympique, Bettini, 30 ans, succède à l'Allemand Jan Ullrich. Il est le premier Italien vainqueur de la course sur route des JO depuis Fabio Casartelli (Barcelone 1992), tragiquement décédé pendant le Tour de France 1995.

Contrairement a ce qu'il espérait après course, pas de bière ni de frites samedi soir pour Axel Merckx. Le médaillé de bronze de la course cycliste sur route est rentré dans la soirée au village où il a été accueilli par toute la délégation belge.

"Quand je suis arrivé au Village olympique, tous les athlètes m'attendaient pour boire un verre avec moi", a expliqué le cycliste. "Ils ont déjà été courageux de m'attendre", a ajouté le coureur qui avait été longuement pris dans des obligations protocolaires, médiatiques et médicales.

Ensuite le temps de se changer et il était reparti pour le centre d'Athènes, direction l'Hôtel Titania, rebaptisé l'hôtel des Belges durant les Jeux. Interview en direct au 11e étage pour Sporza, la chaîne publique flamande dédiée au sport; nouvelle conférence de presse en présence du papa et de l'épouse; nouvelle coupe de champagne. Le tout avec les caméras omniprésentes autour de lui, filmant presque chacun de ses pas. "C'est impressionnant", a reconnu Axel Merckx, le ventre encore vide.

"Je ne m'attendais pas a ce qu'une médaille provoque quelque chose d'aussi fort".