C’est en Seine-et-Marne, à 70 km au sud de Paris, que les meilleurs cavaliers mondiaux de concours complet ont repris le chemin de la compétition lors du dernier week-end de mars.

Plus que jamais, le CICO 3 étoiles de Fontainebleau représentait, il est vrai, le lieu idéal pour entamer sa saison. En plus d’accueillir une des rares épreuves par équipe du calendrier international, le rendez-vous français offrait aussi aux cavaliers européens l’unique occasion de (re)découvrir le site qui hébergera le championnat d’Europe en septembre.

Pour la Belgique, comme pour les autres nations, c’est bien cette future échéance qui figurait en toile de fond de cette première épreuve estivale. Alec van den Abeele, le chef d’équipe, et Laurent Bousquet, l’entraîneur de l’équipe belge, se trouvaient à la tête d’une délégation de cinq cavalières dont plusieurs sont susceptibles d’entrer en ligne de compte pour le rendez-vous continental.

Parmi elles, Karin Donckers fait bien entendu figure d’incontournable. Alignée à Fontainebleau avec deux chevaux, elle a comme prévu tenu son rôle de locomotive, achevant la compétition en neuvième position avec Gazelle de la Brasserie et au douzième rang avec S.S. Jett.

"Fontainebleau était l’une des trois manches de préparation en vue du championnat d’Europe", explique Alec van den Abeele, tout en précisant que la deuxième épreuve se déroulera à Saumur du 21 au 24 mai.

Caulier de retour

En attendant, le chef d’équipe belge, comme Laurent Bousquet, dressent un bilan positif de cette première sortie. "En Europe, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France sont au-dessus du lot. La Belgique, elle, se trouve derrière, dans un groupe de cinq-six nations qui comprend notamment l’Italie, les Pays-Bas et la Suède. Notre objectif pour le championnat d’Europe est de se positionner le plus près possible des trois grands et d’espérer ensuite un faux-pas de l’une de ces trois nations."

A Fontainebleau, ce faux-pas n’est pas survenu, mais la Belgique (avec Karin Donckers, Virginie Caulier, Sarah Van Hasselt et Lara de Liedekerke) a rempli sa tâche en se classant quatrième devant les Pays-Bas et l’Italie. "Il était important pour nous d’aligner une équipe à Fontainebleau, pour se positionner en tant que nation", poursuit Laurent Bousquet.

Côté sportif, outre le classement de l’équipe et les prestations individuelles de Karin Donckers, la 27e place de Virginie Caulier sur Kilo constituait également l’un des motifs de satisfaction du week-end.

"Virginie a fait beaucoup de progrès avec son cheval qui n’était pas facile du tout à l’hippique au départ. Nous en sommes très heureux", insiste Alec van den Abeele qui attend désormais de voir à l’action les autres candidats au championnat d’Europe : Joris Van Springel, Constantin Van Rijckevorsel, Carl Bouckaert et Jarno Debusschere qui a récemment investi dans un cheval 4 étoiles, Admiral van Schneider.