C'est actuellement l'effervescence sur le site de Tour et Taxis. Le bâtiment de l'ancienne gare maritime s'apprête à accueillir dans 15 jours l'Audi Equestrian Masters. Après huit ans d'interruption, le jumping international de Bruxelles revient plus ambitieux que jamais, sous l'égide d'un nouveau comité désireux de redonner à notre capitale le statut de concours incontournable qui était le sien dans les années 50 et 60.

Pour la première édition du renouveau, les organisateurs ont tout simplement placé la barre au plus haut. Catalogué comme CSI 5 étoiles, le jumping de Bruxelles constitue en effet déjà l'un des plus gros concours indoor au monde avec un budget d'1650000€ et une dotation totale de 325000€, qui assure la participation des meilleurs cavaliers actuels. Ceux-ci se disputeront le Grand Prix, sorte de finale mondiale de la discipline. «Nous sommes très fiers de prouver qu'il est possible de faire revivre le jumping international de Bruxelles », déclare d'emblée l'administrateur délégué Eric Timmerman au nom du comité exécutif. «Nous avions annoncé voici quelques mois que nous voulions créer, dans les 3 ans, le plus grand jumping indoor au monde. Ce sera bel et bien le cas.»

Pessoa en chef d'orchestre

Pour y parvenir, l'Audi Equestrian Masters peut compter sur ce qui se fait de mieux dans le milieu du sport équestre international. Les Brésiliens - et Belges d'adoption - Nelson et Rodrigo Pessoa en sont les directeurs sportifs, Frank Kemperman (directeur d'Aix-la-Chapelle) en est le directeur du tournoi tandis que Frank Rothenberger, le chef de piste le plus renommé, et Eugène Mathy assureront la qualité des parcours tout au long des quatre jours de compétition.

«Des cavaliers de 17 nationalités différentes seront représentés, parmi lesquels 7 médaillés des Jeux olympiques, 8 cavaliers du top 10, le champion du monde, le champion d'Europe et le champion de Belgique. Nous ne pouvions rêver d'un meilleur plateau, confirme Rodrigo Pessoa, l'une des principales attractions. La dotation de 325000€ en fait l'un des cinq concours les mieux dotés de l'année. Les cavaliers portaient ce concours en haute estime par le passé et c'est la raison pour laquelle on peut à nouveau s'attendre à une compétition de très haut niveau.»

Conscients que l'Audi Equestrian Masters ne s'inscrira dans la durée qu'avec l'appui du public, les organisateurs ont également prévu un grand nombre d'événements. «Nous voulons ancrer le jumping dans la vie de Bruxelles, confirme à cet égard Philippe Jadot, le vice-président du comité exécutif. C'est pour cette raison que nous avons pris de nombreuses initiatives pour les jeunes. Des entrées gratuites ont notamment été envoyées dans tous les manèges ainsi que dans les selleries».

© Les Sports 2004