Bruxelles n'accueillera pas les Championnats du Monde d'athlétisme en 2009. La LRBA a, en effet, annoncé dès lundi à la Fédération internationale qu'elle retirait la candidature de Bruxelles, laissant en course trois villes: Berlin, qui part avec les faveurs du pronostic, Split et Valence. Cette décision intervient alors qu'une commission d'évaluation de l'IAAF était attendue les 7 et 8 novembre dans la capitale. Philippe Housiaux, coprésident de la LRBA, a justifié le retrait de la candidature bruxelloise par un agenda politique surchargé: «Pour qu'une candidature soit acceptée, il faut impérativement apporter à l'IAAF la garantie que l'état fédéral couvrira le coût total de l'événement, qui s'élève à un peu plus de 50 millions d'euros dans ce cas-ci, expliquait-il hier. Cet accord nécessite diverses autorisations au niveau de pouvoirs fédéral, régional et communal. Or, depuis les dernières élections au mois de juin, plusieurs dossiers chauds ont constitué, à juste titre, la priorité de nos représentants d'état. Et cela, une fédération sportive doit pouvoir le comprendre. Le temps de recontrer les acteurs politiques impliqués dans ce dossier faisant défaut, la LRBA a donc décidé de se retirer. C'est, par ailleurs, une manière de ne pas hypothéquer l'avenir.» Car le dossier constituera une excellente base de travail à une autre candidature, celle pour l'organisation des Championnats d'Europe 2010.

© Les Sports 2004