ENVOYÉ SPÉCIAL EN GRÈCE DAVID LEHAIRE

ATHÈNES Pour Axel Merckx, Athènes 2004 restera donc un grand cru. Premier Belge médaillé lors de ces Jeux, il aura porté autour du cou du bronze olympique, ce dont même son illustre père ne peut se targuer. Tout sourire, le coureur Lotto-Domo avoue ne s'être senti très à l'aise qu'à trois tours de la fin de la course. «Au début, mes sensations n'étaient pas spécialement bonnes. Le peloton me semblait très nerveux et le parcours dangereux. Et puis, à un moment, je me suis senti beaucoup mieux. Comme Van Petegem n'était pas dans un bon jour, j'ai joué ma carte personnelle.» Une carte qu'il a abattue avec brio, prouvant qu'en sortant bien du Tour de France, il était plus facile de briller. «Il y a longtemps que je pensais à ces J.O. car je trouvais que ce tracé correspondait bien à mes qualités. Les gens dont l'endurance est le point fort peuvent s'exprimer sur ce genre de circuit.»

Axel Merckx pourra se féliciter d'avoir obtenu la récompense à ses nombreux efforts. Une médaille olympique demeure un prix spécial dans la carrière d'un sportif. «Je ne vois qu'un Championnat du Monde ou une grande classique pour me faire autant plaisir. Il s'agit dans les trois cas d'une reconnaissance internationale.» Cette performance tombe finalement au meilleur moment pour un coureur qui ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Approché par Lotto pour y prolonger son contrat, le Bruxellois a d'autres propositions. «Certains m'annoncent chez Bouygues-Telecom (NdlR: successeur de Brioches-La Boulangère) l'an prochain. Rien n'est plus faux. Je peux confirmer en revanche être sur les tablettes de l'équipe de Lance Armstrong. Johan Bruyneel est quelqu'un que j'apprécie beaucoup et avec lequel je n'ai jamais eu l'occasion de travailler.» De là à dire que le fils d'Eddy portera la saison à venir le maillot de Discovery Channel, il y a encore un pas que l'intéressé ne franchit pas. «J'espère vous révéler le nom de mon futur employeur dimanche lors du Championnat de Zurich.» D'ici là, Axel et Jody profiteront de cette médaille qu'ils ramèneront ce lundi en Belgique. «Vous allez rire mais je lui avais fait la promesse d'en décrocher une», conclut le héros belge du week-end.

par les Merckx faisait plaisir à voir. (PHOTO NEWS)

© Les Sports 2004