© epa

Omnisports

Construire sur le long terme

Jean-Michel Manderick

Publié le - Mis à jour le

Disputer un tournoi de haut niveau européen, pour une équipe nationale belge dont les prochains objectifs ne se situent guère avant... 2005, voilà qui n'est pas dans les habitudes de nos «Belgian Lions». Du moins jusqu'ici. Mais pour Giovanni Bozzi et le nouvel entourage de cette équipe nationale, il n'est plus question d'attendre les quinze jours qui précèdent les prochains rendez-vous importants pour réunir des joueurs à la hâte.

Aujourd'hui, le coach fédéral souhaite construire et travailler sur le long terme. Voilà pourquoi les cadres de l'équipe ont été rajeunis, avec de nombreux joueurs dont la moyenne d'âge avoisine les 20 ans, encadrés par les plus expérimentés que sont Matthias Desaever, Jacques Stas ou Yves Dupont. «A quoi cela rimait-il de réunir les joueurs pendant trois jours à la veille des compétitions à enjeux? Si l'on veut penser à 2005, c'est aujourd'hui qu'il faut commencer à travailler », commentait Giovanni Bozzi à l'occasion de la présentation du Tournoi des 4 Nations. «Et c'est en jouant contre des équipes plus fortes que l'on peut apprendre quelles sont nos faiblesses», ajoutait Lucien Van Kersschaever.

Et pour s'assurer de la présence des meilleurs éléments dont dispose actuellement notre pays (à l'exception de Tomas Van den Spiegel, blessé), le staff de l'équipe nationale n'a pas manqué de demander aux clubs de retarder la reprise des entraînements, et de ne pas hésiter à libérer leurs joueurs sélectionnés. «Il faut que tous les clubs se sentent concernés par ce genre de tournoi mais aussi par l'avenir de l'équipe nationale, et du basket en Belgique. Nous avons, en tout cas, essayé d'arranger le calendrier dans ce but. Et puis, si les joueurs sont libres pour ce tournoi, les clubs seraient ensuite tranquilles pendant la saison, jusqu'à l'été suivant.»

Dans cet ordre d'idées, la Belgique ne pouvait rêver mieux. Accueillir des équipes du top européen, voilà ce qu'offre aux Lions mais aussi au public belge, le Tournoi des 4 Nations.

© Les Sports 2003

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous