La demi-finale du simples dames entre la Belge Justine Henin-Hardenne et la Russe Anastasia Myskina, la 3e médaille d'or du Polonais Robert Korzeniowski au 50 km marche, la 4e médaille d'or en aviron du Britannique Robert Pinsent et, pour l'émotion, la dramatique course de Paula Radcliffe dans le marathon, sont les quatre images que retient Jacques Rogge à la veille de la Clôture des Jeux de la 28e olympiade.

«Mais ce n'est pas fini», a précisé le président du Comité International Olympique, samedi après-midi à l'occasion d'une réunion informelle avec la presse belge.

«En demi-finale du tableau féminin face à Anastasia Myskina, Justine Henin-Hardenne a fait quelque chose d'exceptionnel», a précisé Jacques Rogge. La numéro un mondiale, qui effectuait à Athènes son retour à la compétition après plusieurs mois de maladie, était menée 5-1 dans le dernier set avant de redresser la barre et de s'imposer 8 à 6. «Ce qu'elle a fait là est un exploit sportif beaucoup plus important que ce qu'elle a fait ensuite en finale».

Le Polonais Robert Korzeniowski s'est imposé vendredi pour la troisième fois consécutive dans le 50 km marche. A Sydney, il avait également remporté le 20 km marche. Second à Barcelone, en 1992, il avait été disqualifié. Il était ensuite revenu plus fort après avoir revu sa technique.

Matthew Pinsent, en remportant le quatre sans barreur le 21 août, empochait son quatrième titre olympique. Le seconde dans ce bateau après deux succès en deux sans barreur. «Il est sur les traces de Steve Redgrave», a lancé le président du CIO qui salue également, en Pinsent, un collègue puisque le rameur est membre du CIO au sein duquel il représente les athlètes.

La quatrième image, celle de la dramatique course de Paula Radcliffe dans le marathon, a été choisie «pour l'émotion» qu'elle a provoqué. A bout de force, la Britannique, grande favorite de l'épreuve qu'elle domine, avait été contrainte à l'abandon à moins de 10 kilomètres de l'arrivée.