Karin Donckers a mis fin, ce week-end, à Arville, à la domination de Raf Kooremans sur le championnat de Belgique de concours complet.

Vainqueur des trois dernières éditions avec Izanetta, le cavalier de Turnhout a cette fois échoué sur la troisième marche du podium. Karin Donckers était tout simplement intouchable, surmotivée à l'idée de conquérir un quatrième sacre national. Celui-ci fut acquis avec Charizard, un étalon de 8 ans qui n'apparaît qu'en cinquième position dans son écurie derrière Gazelle de la Brasserie, Gormley, Rose Merlin (tous les trois qualifiés pour les JO) et Palmyra !

"Charizard est un pur-sang qui possède déjà une petite expérience des parcours trois étoiles. Il est très rapide et très agile. C'est un cheval d'avenir", signalait la nouvelle championne de Belgique qui n'a pas eu à regretter son premier déplacement à Arville. "Cette victoire est excellente pour ma confiance avant Aix-la-Chapelle et Hong Kong. Ces dernières années, j'ai souvent terminé sur le podium du championnat de Belgique, je suis donc très heureuse d'avoir pu prendre ma revanche."

Installée en tête du classement depuis le dressage, vendredi, Karin Donckers a consolidé sa position au fil des épreuves. Mieux, elle a également remporté le classement final du CIC 2 étoiles grâce à un meilleur cross que la Française Fanny Merle (Hero des Templiers), qui avait temporairement pris les commandes après le jumping, samedi.

Quoi qu'il en soit, chacun aura apprécié l'organisation sans faille du rendez-vous namurois.

Lors de cette troisième édition, le concours d'Arville a véritablement pris une dimension supplémentaire. Et si l'arrivée du championnat de Belgique n'y est pas étrangère, on ne peut passer sous silence les efforts répétés de la famille de Liedekerke et de son équipe.

Malheureusement, au niveau sportif, les organisateurs ont eu à déplorer l'élimination de Lara (la fille de la maison) au terme du cross, le jury ayant estimé que "Nooney Blue" n'était pas assez bien après son parcours. La déception est d'autant plus cruelle que Lara avait réussi un cross de toute beauté qui lui avait permis de passer de la septième à la quatrième place de l'épreuve. C'était avant la décision du jury... Elle était sans appel.

"Je suis très déçue de la dureté de la sanction", déclarait Barbara de Liedekerke, sa maman et organisatrice du concours, qui conservera toutefois en mémoire le fantastique succès populaire de l'événement.