Michaela Dorfmeister a remporté samedi devant son public le slalom géant féminin de Soelden, première épreuve de la Coupe du monde de ski alpin 2001-2002, devant la Suissesse Sonja Nef et la Française Régine Cavagnoud, très satisfaite de ce résultat.

Alors que les Autrichiens n'escomptaient pas trop une victoire lors du prologue de la saison alpine sur le glacier du Rettenbach, en raison de l'absence de leur super-star Hermann Maier pour le slalom géant masculin dimanche, Dorfmeister, 28 ans, championne du monde de la descente, a débuté en fanfare pour le pays hôte.

Par une météo de rêve -ciel bleu et soleil radieux- Michaela Dorfmeister, deuxième de la première manche derrière la grande favorite Sonja Nef, a profité des erreurs commises par la Suissesse dans la seconde manche pour s'imposer en 2 min 28 sec 38/100. C'est la dixième victoire de l'Autrichienne en Coupe du monde et sa sixième en slalom géant de sa carrière.

Sonja Nef, championne du monde de slalom géant et victorieuse du petit Globe de cristal de la meilleure skieuse de la discipline, était déçue de voir s'interrompre sa série de 6 victoires d'affilée en géant. "Il faut réaliser deux manches sans faute. Je ne l'ai pas fait", a reconnu la grande favorite, 29 ans, qui accusait un retard de 41/100. "Mais cette première course dit relativement peu sur la suite de la saison", s'est-elle rassurée.

Régine Cavagnoud, pour sa part, rayonnait de joie, d'autant plus qu'elle a été retardée dans sa préparation par une blessure à une cheville. Onzième à l'issue de la première manche, elle avait annoncé qu'elle allait "mettre le paquet" pour le parcours décisif.

Réalisant le deuxième meilleur temps de la seconde manche, elle a été catapultée à la troisième place, à 1 sec 60/100 de Dorfmeister. "La saison commence bien avec cette 3e place", a déclaré la skieuse de La Clusaz, championne du monde et détentrice du petit Globe de cristal de super-G, âgée de 31 ans. "J'ai fais une super seconde manche", a ajouté la Française, 3e du classement général de la Coupe du monde la saison dernière, remportée par la Croate Janica Kostelic, absente à Soelden sur blessure.

A la grande satisfaction du nouveau directeur technique national du ski français, Gérard Rougier, Carole Montillet, seulement 27e de la première manche, a terminé 12e. "La saison commence bien. On a bien travaillé cet été", s'est réjoui le DTN, qui en était à sa première course de Coupe du monde dans ses fonctions. En revanche, Christel Pascal-Saïoni, a rétrogradé de la 10e à la 26e place.

Les hommes entreront en lice dimanche, également par un slalom géant. La deuxième étape du cirque blanc dames et messieurs aura lieu à partir du 22 novembre à Aspen, aux Etats-Unis.

La saison débute sans la star de la discipline: meilleur skieur des deux dernières années, l'Autrichien Hermann Maier se remet d'un grave accident de moto en août. "L'Herminator", 28 ans, avait enlevé en 1998, 1999 et 2000 la première course de la saison. C'est son éternel rival dans la discipline, le Suisse Michael von Gruenigen, 32 ans, champion du monde du slalom géant à St-Anton (Autriche) et deuxième derrière Maier de la Coupe du monde de la discipline, qui semble tenir la corde. Von Gruenigen, qui ambitionne une médaille olympique, "de préférence l'or", attache une importance relative à cette première épreuve de la saison. "Soelden est un test, a-t-il déclaré. On a rien à perdre. Si l'on est dans le coup, tant mieux. Sinon, on a le temps d'apporter des corrections".

Il considère comme ses adversaires les plus dangereux l'Américain Erik Schloppy, 29 ans, et le Suédois Frederik Nyberg, 32 ans. Mais il ne faudra pas oublier les Autrichiens Christoph Gruber, 25 ans, Benjamin Raich, 23 ans, et Stephan Eberharter, 32 ans, qui avait déçu en slalom géant la saison dernière: "J'ai beaucoup travaillé en été", a-t-il assuré. L'autre candidat au podium est le Norvégien Lasse Kjus, qui a perdu une dizaine de kilos et qu'on dit en grande forme.