Omnisports Deux Belges et de nombreux Français et Suisses sont qualifiés pour les grandes finales en solo et en duo de la Fortnite World Cup. Mais ont-ils une chance face aux Américains et aux Britanniques ?

Se qualifier à la Coupe du monde Fortnite n'était pas une tâche facile. Mais pour tous les heureux participants, la quête aux millions de dollars de récompense sera bien plus périlleuse encore. Petit tour des grands favoris et des chances des Belges et des francophones engagés dans la compétition.

Solo : Kinstaar seul espoir francophone ?

Les 100 joueurs engagés en solo dans cette finale sont probablement les meilleurs au monde. C'est dire comme la compétition sera relevée tout au long des games qu'il faudra disputer. Au jeu des pronostics, l'Américain Turner “Tfue” Tenney, star de cette Coupe du monde, est le grand favori. Il faut dire que le niveau de jeu affiché par le streamer tant au Skirmish d'automne qu'en qualifications laisse entrevoir de très belles choses. Derrière lui, l'Autrichien Klaus “Stompy” Konstanzer (Eleven Gaming) et l'Américain Timothy “Bizzle” Miller (Ghost Gaming) complètent le podium des favoris.

Côté francophone, le plus grand espoir est Kinstaar. Le Suisse, imprévisible, pourrait déjouer les pronostics si il affiche son meilleur niveau. Qualifié tant en solo qu'en duo, il faudra voir son état de forme tout au long du week-end. Malow "BlastR" Orrieux, nouveau joueur TrainHard, pourrait également montrer de belles choses. Quant au Belge DRG, l'incertitude est totale. Son jeune âge et son inexpérience au plus haut niveau ne jouent pas en sa faveur. Sa récente signature chez Vitality pourrait également lui rajouter une pression supplémentaire. Le jeune Belge espère un top 20. Un résultat envisageable si il preste à son meilleur niveau.


Duo : Les Solary peuvent créer la surprise

Discipline reine de Fortnite pour beaucoup, le duo ne compte pas uniquement sur le talent individuel des compétiteurs. Le travail d'équipe et la complémentarité sont essentiels à une bonne performance, surtout à un tel niveau. Sur le podium des favoris, on retrouve trois duos européens. Les grands favoris, Thomas “Tschinken” Hörak and Klaus “Stompy” Konstanzer, ont tout simplement survolé les qualifications, remportant plus de 1ères places en qualification que n'importe quelle autre équipe et finissant avec une moyenne de place de 1,8 soit un résultat incroyable. Derrière eux on retrouve quatre noms connus du grand public. Tout d'abord Benjyfishy et MrSavageM, deux streamers très appréciés, d'un niveau de jeu phénoménal et qui représentent la nouvelle génération de joueurs professionnels, du haut de leurs 15 et 14 ans. Ensuite, Mongraal et Mitr0, deux habitués de la scène compétitive Fortnite malgré leur très jeune âge.

Côté francophone, les espoirs reposent principalement sur les deux équipes Solary : Airwaks et Nikof ainsi que Kinstaar et Hunter. Airwaks a fait grande impression en remportant le Pro-AM lors de l'E3 et son alliance avec Nikof, qui commence à prendre de l'expérience, est explosive et crainte par de nombreux joueurs. Le duo Kinstaar-Hunter se repose lui sur la complémentarité entre les deux joueurs: Kinstaar, le slayer, et Hunter, le support de luxe. Leur duo pourrait créer la surprise. Côté belge, on suivra attentivement le duo Noward-4zr. Le jeune Belge s'aligne avec son nouveau duo chez COOLER esports, le Suisse 4zr. Leur alliance n'est pas très vieille mais les deux joueurs semblent avoir trouver une complémentarité qui pourrait faire des merveilles. L'intelligence de jeu de Noward pourrait les amener à être souvent bien placés en fin de game. Attention toutefois, leur spawn devrait être le même que celui de Kinstaar et d'Hunter. Assisterons-nous souvent à des duels entre francophones ? Réponse ce week-end !