Il s'agit d'une performance peu banale dans le sport équestre ! Hier, lors de l'épreuve de la Coupe des nations de Dublin, septième manche de la Samsung Super League, l'équipe belge de saut d'obstacles a réussi une deuxième manche somptueuse qui lui a valu de passer de la dernière à la cinquième place.

Premier à s'élancer, le Lami-cell jumping team a visiblement été perturbé par cette ingrate mission lors de la manche initiale qu'il achevait en septième position avec 24 points, à l'instar de la France et de la Suède... "Le premier tour fut catastrophique, concédait Lucien Somers, mais le second fut excellent", insistait directement le chef d'équipe belge qui n'avait jamais vécu un tel scénario précédemment.

Et pour cause ! Invisibles avant l'interruption, les cavaliers belges sont revenus en piste avec de meilleures sensations. Vincent Lambrecht (Cashmira) achevait son deuxième parcours avec une seule unité de pénalité de temps et était imité par Pieter Devos (Tequila D), Marc Van Dijck (Verelst Goliath) et Dirk Demeersman (Tymoon Caloo Meerchen), tous auteurs d'un sans-faute !

La Belgique réalisait la meilleure performance collective de l'épreuve irlandaise et progressait de deux places au classement final. Une bonne opération dans l'optique du maintien en Super League puisque la France et la Suède marquent le pas. "Réaliser un tel deuxième tour démontre que les chevaux sont en forme. C'est très encourageant, à l'instar du bon comportement des deux jeunes, Vincent et Pieter." La Belgique conserve sa quatrième de la Super League.