Le tirage au sort de la finale du ProTour a eu lieu hier. Les seize qualifiés du tournoi de simple messieurs entameront dès aujourd'hui leur parcours au stade des huitièmes de finale selon la formule de l'élimination directe. C'est naturellement tout ce que Jean-Michel Saive ne souhaite pas. Et pourtant, le hasard n'a pas été clément avec le Liégeois, qui devra se frotter à la tête de série numéro un: Vladimir Samsonov! Mieux: le duel entre les deux joueurs de la Villette fera office de lever de rideau de cette finale pour laquelle les figures de proue chinoises seront absentes.

En effet, Wang Liqin, champion du monde en titre, numéro un mondial et vainqueur du classement aux points du ProTour, n'avait pas rempli les conditions de participation pour accéder à la finale. Et il n'est pas le seul. Ma Lin (n°4 mondial), Wang Hao (n°5), Chen Qi (n°8), Liu Guozheng (n°12), Kong Linghui (n°16) et Hao Shuai (n°17) sont dans le même cas. Tous ces joueurs prennent part au championnat interclubs de Chine et n'ont pas reçu l'autorisation de sortir au cours de cet automne. La plupart de ces joueurs étaient également absents lors des trois étapes estivales américaines du ProTour, dont le règlement est pourtant clair. Du coup, et il s'agit là d'un fait totalement exceptionnel, il n'y a qu'un seul véritable Chinois parmi les seize qualifiés, et c'est Ma Long, 21e joueur mondial. Et puis, à défaut, il y a quand même le... Chinois de Hong Kong Ko Laichak, le Taïwanais Chuan Chihyuan et quelques fameuses palettes asiatiques ou d'origine asiatique. Les Coréens du Sud sont ainsi représentés avec deux éléments du «Top 10» mondial, Oh Sangeun et le champion olympique Ryu Seungmin, mais aussi deux joueurs moins connus mais réguliers, Lee Jungwoo et Lim Jae Hyun.

Rappelons que le dernier duel entre «Jean-Mi» et «Vladi» s'est déroulé en finale des Championnats d'Europe au mois d'avril et qu'au décompte des quatre duels les plus récents entre ces deux joueurs, le score est de deux victoires partout. Dans l'autre moitié du tableau, c'est l'Allemand Timo Boll qui se présente comme l'homme à battre...

© Les Sports 2005