Le pilote espagnol de rallye Carlos Sainz, 42 ans, a annoncé jeudi qu’il mettait un terme à sa carrière «pour se consacrer à sa famille», au cours d’une conférence de presse à Las Rozas, près de Madrid.

«J’ai décidé d’opérer ce changement dans ma vie pour me consacrer un peu plus à ma famille après seize ans de course en Championnat du monde», a expliqué Sainz depuis son centre de karting de Las Rozas. «La décision a été difficile à prendre, surtout par rapport au plaisir que me procurent les courses. Si l’on ajoute à cela que je cours pour l’équipe championne du monde et que j’ai la possibilité de continuer la saison prochaine, tout le monde peut comprendre que la décision ait été compliquée à prendre», a ajouté Sainz, qui disputera les deux dernières épreuves de la saison au volant de sa Citroën Xsara, le rallye de Catalogne (27-30 octobre) et le rallye d’Australie (10-13 novembre).

Le pilote originaire de Madrid met ainsi un terme à une carrière qui l’a vu remporter deux championnats du monde (1990 et 1992) pour quatre places de deuxième (1991, 1994, 1995, 1998). Il est à ce jour le pilote ayant signé le plus grand nombre de victoires en Championnat du monde des rallyes: 26, en 193 courses. Sainz est également monté 95 fois sur le podium.

Depuis deux ans, il avait rejoint l’équipe Citroën qu’il a tenu à «remercier pour (les) deux dernières années de (sa) carrière sportive où (il a) pu compter sur tout le soutien et l’affection de la meilleure équipe pour atteindre (ses) objectifs». «J’espère pouvoir, sous une forme ou une autre, garder le contact avec elle», a-t-il ajouté.

A la fin de la saison dernière, Sainz pensait déjà à la retraite et avait finalement annoncé que 2004 serait sa dernière saison. Il était revenu sur sa décision cet été, annonçant qu’il allait peut-être céder devant l’insistance de Citroën et prolonger son contrat. Finalement, la confirmation d’une saison en 16 épreuves qu’il espérait réduite à 12, et l’appel de ses trois enfants ont été les plus forts.

Cette saison, ses résultats ont été à la hauteur de ses espérances. Vainqueur au rallye d’Argentine le 18 juillet dernier, il s’est classé six fois troisième: Mexique, Chypre, Finlande, Allemagne, Italie et Corse dimanche dernier. Des résultats qui ont permis à Citroën de s’assurer un nouveau titre de champion du monde des constructeurs.

Au classement des pilotes, il occupe la 4e place, à 41 points de l’autre pilote Citroën, le Français Sébastien Loeb, déjà assuré du titre de champion du monde.