Entre 78 et 88 à Pékin !

Omnisports

G.B.

Publié le

Par l'entremise de son chef de délégation, Philippe Rogge, c'est un message résolument ambitieux que le COIB a voulu lancer, ce mardi midi, en vue des Jeux de Pékin. Avec la mise à jour des listes du Belgian Olympic Team, notre instance olympique a désormais une idée plus ou moins précise du contingent belge aux Jeux. Ainsi, nos représentants devraient être entre 78 et 88 à Pékin ! "Nos calculs nous mènent effectivement à un tel ordre de grandeur !" explique Philippe Rogge. Pour bien comprendre, il y a cinq listes ou catégories de sportifs.

1. Les sélectionnés (34). Soit les deux sports d'équipe, le football (18) et le hockey (16).

2. Les sélectionnables (23). Soit les sportifs ayant réussi les critères de sélection du CIO et du COIB et qui, si les Jeux avaient lieu demain, seraient sélectionnés. Soit : Athlétisme (9), Aviron (1), Canoë-kayak (2), Cyclisme (8), Voile (3).

Viennent ensuite les listes A, B, C pour lesquelles le COIB tient compte d'un certain pourcentage.

3. La liste A (75 pc - 4). Soit les sportifs se situant dans le Top 8 lors des Championnats du Monde.

4. La liste B (50 pc - 9). Soit les sportifs se situant dans le Top 8 lors des Championnats d'Europe.

5. La liste C (33 pc - 13). Réservée généralement aux jeunes.

Le total estimé des listes A, B, C égale 26. Ce qui, ajouté aux 34 sélectionnés et aux 23 sélectionnables, donne 83, soit exactement à mi-chemin entre 78 et 88...

Au-delà de ces chiffres, Philippe Rogge a insisté sur le fait que tous les athlètes concernés par ces listes soient directement impliqués par un objectif. Notre chef de délégation préfère parler en terme de Top 8 plutôt que de médaille lorsqu'il évoque les Jeux de Pékin. "Attention : je n'ai pas dit que les médailles n'étaient pas importantes. Au contraire ! Elles le sont, bien entendu. Mais, en Belgique, quand on parle en terme de médaille, on se concentre sur quatre ou cinq personnes. Ma tâche, celle du COIB, est de mobiliser tous nos sportifs et, surtout, de convertir leur potentiel en Top 8, dont devrait, alors, découler l'une ou l'autre médaille."

Budget de deux millions

Au contraire de la Chine où seule la médaille... d'or importe, notre pays ne sera pas représenté par une délégation de luxe. "D'autant qu'il faudra s'adapter aux circonstances particulières de la Chine ! enchaîne Philippe Rogge. Croyez-moi, c'est le dépaysement total... C'est pourquoi nous avons prévu une période d'adaptation, en Chine ou Japon, bien avant les Jeux."

Ce qui, avec un nombre de sportifs se situant entre 78 et 88, devrait voir monter le budget du COIB à quelque deux millions d'euros...

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous