Contrairement à l'année dernière, c'est à 's-Hertogenbosch que se disputera, ce week-end, la treizième et dernière manche qualificative de la Coupe du monde de saut d'obstacles. Un mois, jour pour jour, après le CSIW de Göteborg, le rendez-vous néerlandais sera chargé de départager les derniers cavaliers désireux de rallier Las Vegas où se déroulera la finale mondiale, du 19 au 22 avril. La "Western European League", qui est également la ligue la plus forte, bénéficie de dix-huit sièges dans la "capitale du jeu" et seuls quelques-uns d'entre eux restent à acquérir...

Actuellement 29e au classement général, Jos Lansink espère connaître dans le Brabant néerlandais la même réussite qu'en 1994 lorsqu'il y avait remporté la finale de la Coupe du monde. Avec 27 points (contre 34 au dernier qualifié), ses chances de qualification sont minces. Mais, mathématiquement, tout reste néanmoins jouable pour notre champion du monde qui se déplacera outre-Moerdijk avec Spender S, un cheval qu'il souhaite avant tout préparer pour la saison extérieure et le premier rendez-vous de la Super League, à La Baule, début mai.

À l'instar de Judy-Ann Melchior (11e), qui se déplacera avec Grande Dame Z, Patrick Mc Entee (12e) n'a, lui, plus de souci à se faire. Sa qualification est assurée depuis le début de l'année... Le cavalier de Péruwelz souhaite toutefois rester prudent : "Je me déplace aux Pays-Bas pour m'assurer que le cheval est en forme mais aussi pour prendre quelques points supplémentaires. Ce n'est pas indispensable mais on ne sait jamais ce qui peut arriver lors de ce dernier concours."

La probabilité que cinq cavaliers profitent de l'occasion pour dépasser notre compatriote apparaît effectivement très maigre... Il n'empêche, Patrick Mc Entee ne veut rien laisser au hasard. "Ce concours est idéal pour préparer Las Vegas, poursuit-il. Ever a continué à travailler, notamment chez "Neco" (Nelson Pessoa), mais il n'a plus sauté en compétition depuis Amsterdam, fin janvier. Je le sens en pleine forme."

En attendant, Patrick Mc Entee ne prendra pas le moindre risque alors qu'une blessure de Sherry, son cheval de tête, l'avait privé de la finale de la Coupe du monde et des Jeux équestres mondiaux en 2006. "J'avoue que nous sommes un peu stressés et nous prenons d'ailleurs un maximum de précautions. Mais, Ever n'a jamais eu de problème physique. Il a énormément progressé durant cette saison indoor. J'en suis moi-même surpris. Je m'attendais à des progrès mais pas à autant de bons résultats."

Et les surprises ne sont peut-être pas terminées... Enfin, Kristof Cleeren (Sea Coast Conan) sera le quatrième cavalier belge engagé dans les épreuves de saut d'obstacles à 's-Hertogenbosch. Il ne peut toutefois pas prétendre à une qualification pour Las Vegas.

© La Libre Belgique 2007