Le concours complet a été dominé par la Mannschaft.

Deuxième lors des Jeux olympiques en 2016, dixième à l’occasion du championnat d’Europe en 2017 et cinquième à l’issue des Jeux mondiaux en 2018, l’équipe allemande de concours complet a dû attendre le championnat d’Europe qui se courait chez elle à Luhmühlen en fin de semaine dernière pour retrouver la plus haute marche du podium qu’elle avait occupé sans interruption de 2011 à 2015 inclus.

À domicile, la Mannschaft a pu s’appuyer sur Michaël Jung (fischerChipmunk FRH) et Ingrid Klimke (SAP Hale Bob OLD), tous les deux en grande forme. Installée en embuscade, la seconde a d’ailleurs ravi la première place à son compatriote à l’issue de l’épreuve de saut d’obstacles, dimanche, pour remporter son deuxième titre européen après celui de Strzegom en 2017. Deuxième, la Grande-Bretagne suit à distance respectable, tandis que la Suède a signé en Allemagne une double performance avec une médaille de bronze assortie d’une qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Un manque de réussite

Le deuxième ticket disponible est allé à l’Italie - cinquième - et non à la Belgique qui - septième - a pourtant réalisé de très bonnes choses à Luhmühlen, à commencer par un excellent dressage récompensé par une troisième place au classement provisoire vendredi et un très bon hippique, dimanche, marqué par un total de quatre points à peine. "Il nous a malheureusement manqué un peu de réussite dans le cross samedi", regrette Alec van den Abeele, le chef d’équipe belge. Si Lara de Liedekerke-Meier (Alpaga d’Arville) a réalisé un superbe parcours, ce ne fut en effet pas le cas pour la jeune Laura Logé (Absolut Allegro), victime d’une chute, mais également pour Constantin Van Rijckevorsel (Beat It), dérobade et points de temps, et Karin Donckers (Fletcha van’t Verahof) qui a comptabilisé quatorze points de pénalité de temps. "Quarante cavaliers ont terminé le cross sans faute et parmi eux, vingt sont rentrés dans le temps. Cela confirme que le parcours était faisable et c’est dommage que nous n’ayons pas pu en profiter."

La Belgique garde encore un petit espoir de qualifier son équipe pour les prochains JO grâce aux Coupes des nations qui se disputeront à Waregem et Boekelo en cette fin de saison.