La Belgique a pris la 3e place de l'Euro de basket féminin dimanche à l'Arena de Prague, en écartant la Grèce 78-45 (mi-temps: 40-29) dans le match pour la médaille de bronze. C'est la première médaille internationale du basket belge (messieurs et dames confondus).

Les Belgian Cats avaient déjà assuré, en intégrant le top 6 jeudi, leur participation au championnat du monde, du 22 au 30 septembre 2018, en Espagne, là aussi une première pour le basket belge.

Le premier quart temps était idéal pour les Belges. Après avoir été menée 5-9, la Belgique alignait un 11-2 avec une remuante Ann Wauters (10 points dans le premier quart temps) pour passer devant à la 10e minute (24-15) alors qu'Artemis Spanou, l'une des Grecques les plus à surveiller était déjà comptée à 3 fautes.

Plus fortes que les Grecques, émoussées qui plus est avec un match de plus dans les jambes dont une éprouvante demi-finale la veille, les Belgian Cats filaient encore un peu plus avant la pause. Si la Grèce est certes revenue à 26-22 à la 14e, la Belgique repartait avec son cinq, alignait un 14-1 (40-23 à la 17e) avec Kim Mestdagh (11 points dans le 2e quart) et Emma Meeseman, et passait à la mi-temps avec un viatique de 11 points (40-29).

Avec le duo Emma Meesseman-Ann Wauters, puis Jana Raman (8 rebonds aussi) la Belgique avait le bon goût de tuer tout suspense pour reprendre le large (50-31 à la 26e) à la reprise. Antonia Delaere était cependant comptée à 4 fautes, mais sans conséquence pour le jeu belge. Julie Vanloo à trois points portait l'avance à 20 unités (53-33). A la demi-heure, la Belgique menait aisément 61-36. La Grèce (9/27 à distance en première mi-temps et 16/58 au final) restait sans réaction et sans réussite. La Belgique pouvait dérouler.

Kim Mestdagh finira avec 18 points pour 15 à Emma Meesseman et 14 à Ann Wauters (8 rebonds) avec au bout une victoire 78-45 synonyme de bronze.

La Belgique ne se sera inclinée qu'une seule fois dans cet Euro, où elle faisait sa réapparition après dix ans d'absence, c'était contre l'Espagne samedi (68-52) en demi-finales, assurant 5 victoires, contre le Monténégro (66-64), la Russie (76-75 après prolongation) et la Lettonie (62-58) en phase de poule, contre l'Italie en quarts de finale de finale (79-66) et enfin contre la Grèce dimanche.