S'il ne s'agit pas d'une première, cela reste heureusement un cas exceptionnel ! A Cappellen, le départ du championnat de Belgique de saut d'obstacles a dû être postposé d'une journée en raison du mauvais état de la piste. Toutes les épreuves initialement programmées jeudi seront donc (normalement) disputées aujourd'hui.

"La piste n'a pas été épargnée ces dernières semaines", souligne Ingmar De Vos, le secrétaire général de la Fédération royale belge des sports équestres et coorganisateur du "jumping Kapellen". "Après la longue période de sécheresse, la pluie est tombée en quantité ces derniers jours et notamment dans la nuit de mercredi à jeudi. Ce matin (Ndlr : lisez jeudi matin), la piste était tout simplement impraticable..."

Après les premiers sauts de la journée et une rapide consultation des cavaliers, les organisateurs du concours ont pris la sage décision de reporter toutes les épreuves dont la première manche du championnat. "La piste était trop dangereuse. Il était préférable de ne prendre aucun risque, poursuit Ingmar De Vos. Nous avons consulté un spécialiste des sols et nous travaillons sur la piste afin de la rendre praticable ce vendredi. Si le temps reste sec, il ne devrait pas y avoir de problème. La compétition pourra reprendre."

Alors que plusieurs concours nationaux et internationaux ont purement et simplement supprimé leurs épreuves suite aux conditions atmosphériques que nous connaissons actuellement, les organisateurs anversois espèrent eux ne pas avoir à prendre des mesures aussi extrêmes en cette fin de semaine.

"Je me souviens qu'une année, nous avions annulé toutes les épreuves exceptées celles du championnat... Ici, nous espérons toutefois avoir plus de chance. La première manche du championnat se disputera ce vendredi à 15h et la deuxième, samedi, en lieu et place du jour de repos. La finale est quant à elle maintenue à dimanche..."

Si tout se passe bien, la course à la succession de Koen Vereecke au palmarès de championnat de Belgique débutera donc aujourd'hui. "Les grands sont là ! Ils ne s'aligneront peut-être pas tous avec leurs meilleurs chevaux en raison de la proximité de la Super League mais la qualité est bien présente..."

Koen Vereecke aura - il est vrai - bien du mérite à conserver un titre conquis avec Suleyman, alors que Jos Lansink, Ludo Philippaerts, Philippe Le Jeune, Marc Van Dijck et autre Dirk Demeersman (tous présents à La Baule le week-end dernier) seront de la partie, au même titre que la jeune Judy-Ann Melchior qui reste sur une expérience enrichissante à Las Vegas.

Seuls François Mathy Junior et Patrick Mc Entee manqueront finalement à l'appel. "Nous représenterons la Belgique dans la deuxième manche de la Super League, à Rome, dans une semaine. Nos chevaux partent déjà dimanche", explique le second.