La commission antidopage de la Ligue belge francophone d'athlétisme (LBFA) a reconnu coupable de dopage Mohammed Mourhit jeudi soir à Bruxelles et proposera à la Fédération internationale (IAAF) une suspension de l'athlète pour une durée de trois ans. La Commission a pris sa décision à l'issue d'un délibéré faisant suite à l'audition de l'athlète belge en soirée au siège de la LBFA.

Pourtant, Mohammed Mourhit, contrôlé positif lors d'un test le 5 mai, deux jours avant les Championnats du monde de semi-marathon à Bruxelles, s'était déclaré `tranquille´ après cette audition.

`Je suis tout à fait tranquille. Je sais que je n'ai rien pris. Je subis régulièrement des contrôles inopinés et ils n'ont jamais rien révélé. De plus, après le contrôle du 5 mai, je n'ai pas eu droit à une contre-expertise en bonne et due forme´, a expliqué à la presse le double champion du monde de cross-country (2000 et 2001).

Au cours de cette réunion à huis clos, la commission antidopage a analysé le contenu du dossier médical qui indique que des traces d'EPO et d'un diurétique avaient été retrouvées dans les échantillons urinaires et sanguins prélevés le 5 mai. Ses avocats Mes Daniel Spreutels et Luc Deleu ont développé quatre arguments qui, selon eux, doivent exonérer l'athlète belge de toute sanction. Des arguments qui ne touchaient cependant qu'à des questions de procédures.

Cela n'a apparemment pas convaincu la commission qui a démonté un par un les arguments avancés. La décision de proposer trois ans de suspension se base d'une part sur la présence des deux produits. D'autre part, la commission a estimé que Mourhit se montrait de mauvaise foi en niant intégralement la prise de ses substances illicites. Mohammed Mourhit, 31 ans, risque donc trois ans de suspension, devant être confirmés par la Fédération internationale.

D'ores et déjà hier soir, les avocats annonçaient qu'ils feraient appel au Tribunal arbitral du sport à Lausanne au cas où le verdict serait confirmé par l'IAAF. En attendant, Mohamed Mourhit est suspendu à titre provisoire durant toute la durée de la procédure. (Belga)

© Les Sports 2002