Après deux premières étapes à Jackson Hole, Wyoming et Baldface Lodge, Colombie-Britannique, les meilleurs snowboardeurs du monde se sont dirigés vers le nord pour la Natural Selection à Tordrillo Mountain, la troisième et dernière étape du Natural Selection Tour. Mère Nature a accueilli les athlètes sur la plus grande scène du snowboard dans des conditions idéales.

Le Tour est revenu à un format d'affrontement pour les demi-finales et les finales des hommes et femmes. Sur deux jours, chaque snowboardeur a sélectionné trois descentes sur les sommets des monts Tordillo pour chaque duel. Les juges ont noté chaque descente en temps réel en conservant le meilleur score de chaque rider. Les critères de notation étaient basés sur l'impression générale, la difficulté, la taille des obstacles, la variété et l'exécution des figures.

L'équipe masculine comprenait les trois premiers de la première étape Natural Selection à Jackson Hole, Mark McMorris (CAN), Ben Ferguson (USA) et Mikkel Bang (NOR), ainsi que le premier de la deuxième étape à Baldface-Valhalla, Chris Rasman (CAN). Lors des demi-finales de la première journée, Mikkel Bang a affronté Mark McMorris et Ben Ferguson a affronté Chris Rasman.

En finale, c'est Mikkel Bang qui a obtenu le meilleur score de la journée lors de son deuxième run, avec un engagement total et une fluidité de haut en bas. Ben Ferguson a pris une solide deuxième place à seulement trois points de Mikkel, Mark McMorris est arrivé troisième.

Chez les femmes, Zoi Sadowski-Synnott (NZL) et Hana Beaman (USA), la première et la troisième place de Jackson Hole, et Robin Van Gyn (CAN), la gagnante de Baldface-Valhalla, ont participé à la demi-finale à trois. Hana Beaman a été éliminée lors des demi-finales du premier jour, laissant Robin Van Gyn et Zoi Sadowski-Synnott s'affronter en finale. Robin Van Gyn a trouvé son rythme dans sa deuxième descente et a obtenu le meilleur score des finales féminines. Zoi Sadowski-Synnott, qui a participé à l'événement Natural Selection en tant que Wildcard, a pris une incroyable deuxième place avec un run fluide.

A la fin du Tour, Mikkel Bang (NOR) et Robin Van Gyn (CAN) remportent les titres du Tour au classement général.

Il faut tout de même rappeler que ce Natural Selection Tour n'est techniquement pas le premier. En 2008, Travis Rice avait déjà invité certains freeriders triés sur le volet dans le Wyoming pour deux jours de folie qui avaient changé le visage du backcountry/freestyle.
"Je travaille avec Jackson Hole depuis plusieurs années" explique Travis. "C'est une montagne hyper cool à rider et je suis très fier de ce que l'on a fait il y a plus de dix ans. Nous sommes à nouveau ensemble aujourd'hui pour lancer un évènement pensé pour mettre en lumière la communauté locale, qui est unique."

L’objectif est clair, continuer à inspirer les jeunes générations tout en poussant toujours plus les limites du sport, dans un esprit de respect de la nature et des éléments.