Les six catégories ont été soumises au vote de l'ensemble des journalistes de la presse sportive et quelques autres membres d'un jury, composé d'anciens lauréats.

Chez les messieurs, Wout van Aert, 26 ans, part avec le statut de grand favori, sortant d'une saison de haute volée avec à son palmarès Milan-Sanremo, les Strade Bianche, deux étapes du Tour de France, une étape du Dauphiné, le titre national du contre-la-montre, deux médailles d'argent aux Mondiaux d'Imola et une 2e place ensuite au Tour des Flandres.

Van Aert, déjà lauréat Trophée National du Mérite Sportif, le trophée du Flandrien, du Géant Flamand et du Vélo de Cristal devra composer avec la concurrence de Remco Evenepoel, 20 ans, lauréat en 2019, auteur d'un début de saison tonitruant, avant qu'une chute ne brise son bassin et son élan au Tour de Lombardie, et au footballeur, Romelu Lukaku, 27 ans, le buteur de l'Inter Milan.

Pour le titre de Sportive de l'Année, les deux joueuses des Belgian Cats, l'équipe nationale féminine de basket, Julie Allemand et Emma Meesseman ont toutes les deux été nommées. Allemand et Meesseman, 2e l'an dernier, ont offert aux Belgian Cats un billet pour les JO de Tokyo et l'Euro 2021.

Jamais une basketteuse n'aura été élue Sportive belge de l'année, même pas Ann Wauters sur le podium à plusieurs reprises. Seule Lotte Kopecky (Lotto Soudal) pourrait les priver de ce privilège. La championne de Belgique de cyclisme sur route et en contre-la-montre, 25 ans, a remporté une étape au Giro.

Les Belgian Cats figurent parmi les nommés dans la catégorie de l'Equipe de l'Année où le choix s'est restreint entre les filles du basket, qualifiées pour les JO et l'Euro 2021, celles des Red Flames, en football, qualifiées elles pour l'Euro 2022 et la formation Deceuninck-Quick Step de Patrick Lefevere.

Trois autres catégories seront mises à l'honneur, celle de Coach de l'année, avec Philip Mestdagh, l'entraîneur des Belgian Cats, entourés par deux entraîneurs de football: Roberto Martinez, celui des Diables Rouges, et Philippe Clement, celui du Club de Bruges.

Les paralympiens seront représentés cette année par Peter Genyn, qui a encore battu son record du monde du 100m en fauteuil roulant, Joachim Gérard, finaliste à Roland-Garros, et Ewoud Vromant, champion du monde de poursuite en cyclisme sur piste avec aussi un record du monde.

Enfin, la catégorie Espoirs mêlant promesses masculines et féminines devra se choisir son lauréat entre Thibau Nys, le fils de Sven, étoile montante du cyclocross, du jeune pilote de rallye Grégoire Munster et de Charles De Ketelaere, néo-Diable Rouge après avoir émergé dans le noyau A du Club de Bruges en football.