Avec le retour de la "mauvaise" saison, l’actualité sportive sera désormais rythmée par les épreuves indoor et plus précisément par le prestigieux circuit de la Coupe du monde de saut d’obstacles qui prend son envol en cette fin de semaine à Oslo. Le Grand Prix norvégien, qui se disputera dimanche, constitue la première étape d’une compétition qui en totalise treize et qui trouvera son épilogue du 14 au 18 avril 2010 à Genève, lors de la grande finale mondiale, laquelle réunira les couples qualifiés des quatorze leagues mondiales.

La Western European League - celle qui nous concerne - est la dernière à se mettre en route et, déjà, un premier constat saute aux yeux. Là où on s’était habitué à la voir démarrer en douceur, on s’aperçoit que cela ne sera pas le cas cette année.

Et pour cause, les meilleurs couples européens et mondiaux - pourtant guère habitués à se rendre à Oslo et Helsinki par le passé - ont cette fois tous effectué le déplacement en Norvège. Eric Lamaze (champion olympique), Jos Lansink (champion du monde), Kevin Staut (champion d’Europe), Marcus Ehning (numéro 1 mondial), Meredith Michaels-Beerbaum (lauréate de la finale 2008-2009), Edwina Alexander, Rodrigo Pessoa, Jessica Kuerten, Albert Zoer Ils seront tous de la partie lors cette manche d’ouverture, preuve qu’ils souhaitent tous accumuler des points au plus vite, en vue d’une qualification pour Genève.

Cette situation s’explique probablement en partie par l’organisation de la finale du Global Champions Tour à Doha (12-15 novembre), en pleine saison indoor, entre les manches de la Coupe du monde de Vérone et de Stuttgart

Quoi qu’il en soit, la concurrence sera énorme en cette fin de semaine et cela n’arrangera pas les affaires des autres cavaliers qui, à l’instar de notre compatriote Rik Hemeryck, espéraient pouvoir renouer calmement avec les épreuves indoor de ce niveau.

"On a toujours tendance à dire qu’Oslo et Helsinki sont les manches les plus faciles de la Coupe du monde mais ce n’est pas le cas cette année quand on voit les cavaliers et les chevaux qui sont présents, confirme Rik Hemeryck, qui bénéficie de la confiance de la Fédération belge. Je remercie les dirigeants pour cette sélection. Pour moi, cela démontre qu’ils croient en Quarco qui, à 9 ans, est un cheval d’avenir. Il a déjà participé à deux épreuves indoor le week-end dernier à Moorsele et je n’ai pas de craintes particulières. Quarco saute bien à l’intérieur et il l’a démontré l’an passé en remportant le petit Grand Prix à Liège et le Grand Prix trois étoiles à Bruxelles. La pression ? Une sélection est difficile à avoir pour les épreuves de la Coupe du monde, mais ce n’est pas parce qu’on réalise un mauvais résultat qu’il faut tout remettre en question pour la suite. La pression, on la ressent de toute façon durant toute la saison "

Objectif Kentucky. Premier concours complet d’importance depuis le championnat d’Europe de Fontainebleau, le CCI trois étoiles de Boekelo représente l’occasion pour de nombreux couples d’obtenir leur qualification pour les Jeux équestres mondiaux de 2010. Ce sera le cas de Lara de Liedekerke qui entamera la compétition à midi, aujourd’hui, avec Nooney Blue. Jarno Debusschere (Admiral von Schneider) était le seul Belge en lice jeudi et a pris la 26e place provisoire. Karin Donckers (Lami-cell Charizard) prendra également le départ aujourd’hui.

Reining : les Belges à Kreuth. Dernier championnat d’Europe de l’année, celui de Reining se dispute en cette fin de semaine à Kreuth, en Allemagne. La Belgique tentera d’y briller et pourra compter sur le couple Fonck, Ann et Bernard, pour y parvenir chez les seniors. Chez les juniors, Matyas Gobert étrennera son titre de champion de Belgique.