Après des mois sans compétition, Nina Sterckx n’a pas manqué son retour ce dimanche, à Moscou, où se tient l’Euro seniors. La prodige flandrienne âgée de 18 ans a, en effet, décroché la médaille de bronze en -55 kg, soulevant un total de 197 kg, nouveau record personnel. Déjà championne d’Europe et du Monde juniors (-20 ans !) avant la crise sanitaire, la jeune étudiante en Physique à l’Université de Gand, ville où elle habite et s’entraîne sous la houlette de Tom Goegebuer et Bieke Vandenabeele, a été épatante de maturité.

Du haut de son 1,57 m, Nina a tout d’abord égalé son record personnel de 88 kg à l’arraché. Dans un deuxième temps, après avoir assuré 103 kg (son autre record…) à l’épaule-jeté, elle a tenté et réussi 109 kg ! Une performance qui lui permet de se classer à une inédite troisième place de cet Euro seniors, derrière l’Ukrainienne Konotop, 208 kg (95+113) et la Russe Ershova, 200 kg (88+112).

Auparavant, la plus jeune encore Annelien Vandenabeele (16 ans/-55 kg aussi…) avait ouvert le bal moscovite avec, également, un nouveau record personnel de 169 kg (75+94). De quoi ravir leur entraîneur commun, Tom Goegebuer, ancien haltérophile lui-même participant aux Jeux Olympiques, toujours très impliqué dans ce sport où le Gantois de 46 ans se bat, corps et âme, contre la gangrène que constitue le dopage.