JUDO: Gella Vandecaveye ne sera pas médaillée olympique de judo des moins de 63 kg. Battue mardi en quart de finale (3e tour) par la Slovène Urska Zolnir, 23 ans, sur ippon au centre sportif d'Ano Liossia à Athènes, elle a ensuite également échoué en repêchages, contre la vice-championne du monde cubaine Driulys Gonzalez Morales, qui lui avait déjà barré la route du podium au Mondial'2003 à Osaka.

Vandecaveye a été d'emblée mise sous pression par son adversaire, qui a réussi à l'immobiliser après 25 secondes de combat (ippon). La Belge n'a pas insisté, renonçant à tenter de se dégager avant les 25 secondes règlementaires. Le combat a duré 35 secondes.

«Quand j'ai vu le tableau de repêchages, je n'avais plus le courage », a-t-elle expliqué. «Ce n'est désormais plus une ou deux filles qu'il faut classer parmi les favorites, mais bien 20 ».

Gonzalez a été médaillée à Barcelone-1992 (bronze -56 kg); Atlanta-1996 (or -56 kg) et Sydney-2000 (argent - 57 kg).

Vandecaveye avait arrêté la compétition en janvier, mais son classement qualificatif pour Athènes-2004 justifia un retour vers les tatamis en vue des Jeux, où elle espérait enfin conquérir l'or, après l'argent à Atlanta-1996, et de bronze à Sydney-2000.

Tout avait néanmoins bien commencé mardi dans la capitale grecque, où après avoir batttu la Brésilienne Vania Ishii par ippon après à peine 44 secondes, notre compatriote récidiva après 3:23, aux dépens de la Grecque Eleni Tampasi.

Mais elle succomba ensuite face à la Slovène Urska Zolnir, 23 ans, qui lui infligea un premier ippon.

Gella Vandecaveye, 31 ans, avait pourtant battu Zolnir lors de la petite finale de l'Euro 2002 à Maribor (ippon), aux Mondiaux de Munich (décision au 3e tour) et à l'Euro de Paris en 2001 (ippon au 2e tour).

Le deuxième ippon subi mardi met un terme à la carrière internationale (elle pourrait encore disputer le championnat de Belgique) de l'ex-championne d'Europe (sept fois) et du monde (2).

«C'était parti de belle manière. J'avais une chance et j'y croyais. Les deux premiers combats se sont très bien passés puis je suis tombée sur cette Slovène qui développe un style défensif anti-judo que je n'apprécie pas », analyse-t-elle.


TENNIS DE TABLE: Jean-Michel Saive ne s'est pas qualifié pour les 1/8-èmes de finales du simple messieurs du tournoi olympique de tennis de table, mardi à Athènes.

Il a en effet été évincé, 4 manches à 2 (11-5, 11-4, 5-11, 11-13, 18-16 et 11-8), par le Dominicain d'origine chinoise Jin Lu, 137e mondial, qui avait causé la surprise en éliminant le Russe Alexei Smirnov, 25e mondial, 4-1 (11-9, 7-1, 11-4, 11-5, 11-6), au tour précédent.

En huitième de finale, ce dernier affrontera le Chinois Wang Hao, 4-ème joueur mondial et 4-ème tête de série du tournoi, qui a pour sa part écarté l'Allemand Jorgen Rosskopf, 29-ème joueur mondial: 4-1 (11-5, 12-10, 11-5, 11-13, 11-6).

Jean-Michel Saive, porte-drapeau belge vendredi passé lors de la cérémonie d'ouverture, disputait ses cinquièmes Jeux à Athènes. Il avait atteint les 1/4 de finales à Atlanta en 1996, où, nø1 mondial, il connut la plus grosse désillusion de sa carrière en se faisant éliminer par le Tchèque Peter Korbel, à l'époque 31-ème joueur mondial, qui s'était imposé en trois sets: 21-10, 21-13, 21-19.

"Jean-Mi" n'avait pas franchi le tour préliminaire à Seoul-88; ni le stade des 1/8-èmes de finales, à Barcelone-1992 et Syndney-2000.


TENNIS: Justine Henin-Hardenne, N.1 mondiale, a franchi le deuxième tour du tournoi de tennis des jeux Olympiques, en battant la Vénézuélienne Maria Vento-Kabchi (N.31), 6-2, 6-1, mardi à Athènes.

Henin-Hardenne, fortement handicapée durant plus de quatre mois par un virus, affrontera au prochain tour la gagnante de la rencontre opposant l’Australienne Nicole Pratt à l’Italienne Tathiana Garbin.

Notre compatriote, 22 ans, a consacré guère plus d’une heure (1 h 04 min) à Vento-Kabchi, adversaire qu’elle avait battu lors de leurs deux précédentes confrontations: en 2003 à Leipzig et cette année à Doha.

La lauréate de Roland-Garros et de l’US Open en 2003 a été sacrée en début de saison à l’Open d’Australie. Sa progression a été ensuite stoppée par un cytomégalovirus.

Elle avait fait une brève apparition aux Internationaux de France fin mai, éliminée au deuxième tour en deux sets par Garbin. Elle n’avait ensuite pas joué jusqu’à son entrée dans le tournoi olympique, signée par une victoire dimanche sur la Tchèque Barbora Strychova (6-3, 6-4).