Les qualifications pour la finale de la Coupe du monde de jumping se sont achevées le week-end dernier à Den Bosch avec une dernière épreuve particulièrement délicate dessinée par Frank Rothenberger, le chef de piste allemand qui a notamment officié lors des Jeux équestres mondiaux d'Aix-la-Chapelle en septembre 2006. "Il a monté un parcours exigeant pour préparer les cavaliers aux difficultés qu'ils rencontreront à Las Vegas, explique Eugène Mathy. Le barrage s'est d'ailleurs disputé avec quatre cavaliers seulement et aucun n'a reproduit le sans-faute. C'est dire la difficulté de l'épreuve..."

Les cavaliers belges ne démentiront pas ! Alors que Judy-Ann Melchior (Grande Dame Z) a préféré mettre un terme à son parcours, Patrick Mc Entee (Ever Mury Marais Z) et Kristof Cleeren (Sea Coast Conan) ont respectivement vu le leur sanctionné de douze et treize points. "Les derniers résultats de Judy-Ann et de Patrick n'ont pas été bons, poursuit le président de la commission nationale de saut d'obstacles. Stanny Van Paesschen leur a d'ailleurs conseillé de participer au jumping de Dortmund afin de parfaire leur préparation à la finale de Las Vegas."

Il s'agit en effet d'une confirmation, les deux cavaliers belges seront bien du voyage aux Etats-Unis du 19 au 22 avril. Ce ne sera par contre pas le cas de Jos Lansink qui, malgré sa 13e place aux Pays-Bas avec Spender S, n'a pas récolté suffisamment de points durant la saison indoor.

"Nous aurions bien aimé que Jos (Ndlr : qui est le cinquième cavalier remplaçant) se qualifie mais il n'a pas vraiment forcé car il mise davantage sur la saison extérieure. Pour Ludo Philippaerts la situation était différente. Il redémarre avec des jeunes chevaux et nous savions qu'une qualification serait difficile dans ces conditions..."

Quoi qu'il en soit, la Belgique sera représentée par deux cavaliers dans la capitale mondiale du jeu, là où des nations comme la France (Eugénie Angot) et la Grande-Bretagne (Michael Whitaker) ne posséderont qu'un seul représentant. "Il s'agit d'une expérience extraordinaire pour nos deux cavaliers. La victoire semble toutefois hors d'atteinte cette année. Mais sait-on jamais..."

Le jeune âge de Judy-Ann Melchior et le manque d'expérience d'Ever, le cheval de Patrick Mc Entee, peuvent servir d'explication, tout comme d'ailleurs la concurrence de l'armada allemande. Sept cavaliers d'outre-Rhin ont effectivement réussi à se qualifier pour Las Vegas tandis que Marcus Ehning sera également de la partie pour y défendre son titre !