Toute la Belgique s'en souvient encore. Le 23 août 2008, à 15h25 précisément, la Croate Blanka Vlasic manquait son dernier essai à 2m07 et permettait à Tia Hellebaut, tout juste trentenaire, de remporter la seule médaille d'or belge de ces Jeux pékinois (avant que le relais 4x100 ne récupère la médaille d'or sur tapis vert cet été).

Après un concours quasi parfait (trois sauts manqués à 1m99, 2m01 et 2m03), Tia remportait donc une médaille d'or aussi inattendue que méritée. Championne d'Europe en extérieur en 2006 et en salle en 2007, la Belge ne partait pas favorite de la hauteur olympique où des géantes de la discipline, principalement la russe Anna Chicherova et la croate Blanka Vlasic, semblaient promises aux plus hautes marches du podium. C'est d'ailleurs avec ces deux dernières que Tia disputa la médaille d'or. Après avoir franchi 2m03, le trio se retrouva devant une barre à 2m05. Hellebaut la franchit au premier essai, Vlasic au deuxième, Chicherova échoua.

Deux femmes pour une médaille

L'or allait donc se jouer entre la Croate d'1m94 et Tia, sur une barre fixée à 2m07. Vlasic, contrairement à Tia, était sous pression : elle devait absolument sauter plus haut que la Belge pour remporter ce concours olympique. Après deux essais manqués de la part de la Croate, Tia joua un magnifique coup de poker en demandant aux juges de faire l'impasse. C'était donc tout ou rien : si Vlasic passait 2m07, la Limbourgeoise pouvait dire adieu à l'or. Heureusement pour elle, la Croate échoua et toute la Belgique exulta : Tia Hellebaut était championne olympique !

Maman et fervente supportrice des athlètes belges

Huit ans après son exploit, Tia Hellebaut mène une autre vie. Elle a suspendu sa carrière en décembre 2008 pour cause de maternité et, après un bref retour en 2010, a définitivement mis un terme à ses activités sportives. Maman de trois enfants Lotte (7 ans) , Saartje (5 ans) et Lars (2 ans), elle se consacre désormais en priorité à sa famille et suit toujours très attentivement le sport belge. La première femme belge à avoir remporté l'or olympique en athlétisme a d'ailleurs passé quelques jours à Rio où elle a notamment pu féliciter Nafissatou Thiam. Une sorte de passage de flambeau, finalement.