Jean-Luc Nélias et son trimaran Belgacom ont rejoint dans la nuit de lundi à mardi, la liste des concurents de la Route du Rhum en multicoques ayant eu des avaries portant ainsi leur nombre à 7.

Selon le pointage de 4h00 à Bruxelles, Yvan Bourgnon (Rexona Men) menait la course en multicoques devant Thomas Coville (Sodebo) et en monocoque Roland Jourdain (Sill) poursuivait son cavalier seul.

Belgacom avait un problème avec son rail de grand voile (un guide vertical qui sert à monter et à descendre la voile le long du mat), mais lorsqu’il s’est aperçu de l’avarie en pleine nuit (aux environ de 23H00 TU lundi), Jean-Luc Nélias, un des grands favoris de la course, n’y voyait pas assez pour se faire une opinion.

Les conditions de navigation ne sont pas bonnes, selon les concurrents les vents orientés de Sud-Ouest variaient entre 25 à 35 noeuds avec des vagues de 3 mètres. Cela ne devrait pas s’arranger dans la journée.

Dans la catégorie de multicoques, ont donc abandonné Franck Cammas (Groupama) sur chavirage, Bertrand de Broc (Banque Covefi) renoncement du skipper à la course en solitiare et Lionel Lemonchois (Gitana X) mât brisé ; sont en escale technique : l’Italien Giovanni Soldini (TIM) fissures sur son bateau, Jean Le Cam (Bonduelle) collision avec Groupama ; sont en route vers un port pour essayer de réparer : Fred Le Peutrec (Bayer CropSciences) problème de pilote automatique et Jean-Luc Nélias (Belgacom), rail de grand voile.

En monocoque Roland Jourdain (Sill) a indiqué avoir eu des coups de vent de 40 noeuds, et il vraisemblable que dans la matinée de mardi il sera dépassé à son tour, comme tous les autres bateaux partis samedi l’ont été, par les trimarans de tête.

De nombreux bateaux n’ont pas été repérés.