Le Français Jean Todt, ancien directeur de Peugeot sport et de la Scuderia Ferrari (formule 1), a été élu vendredi président de la Fédération internationale de l'automobile, en remplacement de Max Mosley, a annoncé la FIA vendredi à Paris. Jean Todt, 63 ans, a été élu face à l'ancien pilote de rallye, le Finlandais Ari Vatanen, lors de l'Assemblée générale de la FIA.

Le Britannique Max Mosley, président de la FIA depuis 1993, avait contribué durant ses quatre mandats à la sécurisation du sport automobile. Sa position avait été affaiblie en 2008 par un scandale lié à sa vie privée. Né le 25 février 1946 à Pierrefort (Cantal), Jean Todt avait commencé sa carrière en rallye, discipline dans laquelle il fut vice-champion du monde en 1981 en tant que co-pilote de Guy Fréquelin.

Patron de Peugeot sports (1982-1993), il participa activement à la conquête de quatre titres mondiaux des rallyes (2 pilotes, 2 constructeurs), avant de rejoindre l'écurie Ferrari en formule 1. Sous sa direction, la Scuderia cumula 98 victoires en Grand Prix et 13 titres mondiaux (6 pilotes, 7 constructeurs), en s'appuyant notamment sur la domination de Michaël Schumacher.