Florian Van Acker qualifié pour la finale du tournoi de tennis de table en classe C11 (handicap intellectuel), dimanche aux jeux Paralympiques de Rio, et est assuré de décrocher une 3e médaille, soit en or, soit en argent, pour la Belgique.

Florian Van Acker s'est imposé en trois sets (11-6, 14-12, 14-12) contre le Hongrois Peter Palos.

Florian Van Acker sera opposé en finale, programmée lundi, à l'Australien Samuel Von Eimen, tombeur 3-2 du Sud-Coréen Kim Gi-Tae dans l'autre demi-finale.

Plus tôt dans la journée, Laurens Devos s'était qualifié aussi pour la finale, en classe C9, en battant en demi-finale l'Espagnol Juan Bautista Perez Gonzalez en trois sets, 11-5, 11-8 et 11-4, 16 minutes de jeu.

Le jeune frère de Robin Devos, 16 ans, hémiplégique, sera opposé en finale, dimanche encore à 1h15 du matin en Belgique, au Néerlandais Gerben Last, vainqueur dans sa demi-finale de l'Italien Amine Mohamed Kalem 3 sets à 1 (11-9, 5-11, 11-8, 11-9) en 27 minutes de jeu.

La délégation belge a remporté jusqu'ici une médaille, en argent, grâce à Marieke Vervoort sur 400m en chaise roulante en athlétisme.

Tennis : Gérard en huitièmes

Joachim Gérard s'est qualifié pour les 8es de finale du tournoi de tennis en fauteuil roulant des jeux Paralympiques de Rio, dimanche.

Le Brabançon wallon, 2e mondial, a battu au 2e tour, pour son premier match du tournoi, le Britannique Marc McCarrol, 19e au classement ITF, en deux sets 6-1, 6-4 et 1 heure et 4 minutes de jeu.

Deuxième tête de série, Joachim Gérard, 27 ans, qui était exempt du premier tour, jouera en 8es de finale contre le Français Michael Jeremiasz (ITF 16), 34 ans, vainqueur de son côté du Hongrois Roland Nemeth (ITF 53), 6-1, 6-2 en 1 heure et 1 minute.

Le Limelettois mène 10 à 2 dans ses confrontations sur le circuit face au Parisien.

Joachim Gérard dispute aussi l'épreuve du double, associé à Mike Denayer. Les deux Belges joueront leur 2e tour contre les Espagnols Daniel Caverzaschi et Martin De la Puente dans la soirée.

Mike Denayer, 37e mondial, avait été sorti au premier tour en simple.

Natation :Sven Decaesstecker et Michelle Franssen se sont qualifiés pour la finale

Sven Decaesstecker et Michelle Franssen se sont qualifiés pour la finale de leur épreuve en natation aux jeux Paralympiques de Rio dimanche.

Sven Decaesstecker, 8e chrono des engagés, était particulièrement content de sa qualification pour la finale du 200m 4 nages (SM10). "Je suis très heureux, parce qu'avec de tels adversaires, c'est un vrai succès de se hisser en finale", a confié le porte-drapeau de la Belgique lors de la cérémonie d'ouverture. "Je n'ai jamais nagé aussi vite lors des séries du matin".

Trois nageurs ukrainiens ont signé les trois meilleurs chronos en vue de la finale prévue à 23h59 dimanche. "Ce sont tous les trois des nageurs de l'équipe nationale chez les valides. Leur handicap n'est pas vraiment très clair. Maksym Krypak a nagé le 50m libre en 23.3 alors que Pieter Timmers par exemple nage en 22.3", a expliqué Sven Decaestecker amputé du membre inférieur de la jambe droite, très ému aussi d'avoir porté le drapeau. "C'était super. C'est difficile pour moi d'avouer que j'étais très ému, mais c'était le cas."

Si elle s'est qualifiée aussi pour sa finale, en 200m libre (S14, handicap intellectuel), Michelle Franssen n'était pas contente de sa course. Elle a réalisé le 6e chrono des séries. "Non, je ne suis pas contente, parce que j'étais trop émue", a confié la nageuse qui souffre d'autisme. "Je vois la finale comme une deuxième chance, surtout que je nage en général mieux le soir que le matin."

Sa finale est prévue à 23h37 dimanche encore.

Yannick Vandeput a lui été éliminé sur 200m libre (S14, handicap intellectuel) avec le 16e temps des engagés. "Le public était incroyable. J'avais un Brésilien dans ma série, et il y avait énormément de bruit. Je n'ai pas eu les bonnes sensations. Après 50m, j'ai eu de l'acidité dans les bras et j'ai du me battre dans l'eau", a regretté Yannick Vandeput.