Le ministre flamand des Sports Bert Anciaux s'en est pris mercredi à l'équipe cycliste sur piste néerlandaise de la course à l'américaine, coupable à ses yeux d'avoir brisé les chances de médaille de bronze du duo belge Iljo Keisse et Kenny De Ketele.

Les pistards néerlandais ont participé à la poursuite sur leurs concurrents belges dans la phase finale de cette course de sprints sur 50 km, ce qui a suscité l'ire de Bert Anciaux (Vlaams Progressieven, ex-Spirit). "Pourquoi ces Néerlandais ont-ils bouché le trou ? Ils n'avaient plus rien à gagner, et nous tout à perdre", fulmine-t-il sur son site internet, avant de louer le travail des athlètes belges en général.

A la fin de la course, Iljo Keisse s'en était pris lui aussi à des concurrents qui avaient mené la chasse derrière lui alors qu'ils avaient course perdue, mais il visait là la paire canadienne. Le ministre flamand des Sports semble voir venir avec quelque anxiété une fin d'Olympiade sans médaille belge. Et il anticipe déjà les critiques. "Sans médaille, les je-sais-tout frustrés se délecteront à lancer leurs critiques. Mais une médaille est toujours possible. Elle serait bienvenue, ne fût-ce que pour clouer le bec aux mauvaises langues, ne fût-ce que par respect pour nos sportifs d'élite", indique-t-il avec amertume.