Le programme de la nuit de dimanche à lundi aux Jeux olympiques n’était pas seulement riche en hockey sur glace, il était exceptionnel ! Au menu, rien moins que les trois dernières finales ayant été jouées ! Le Russie-République Tchèque, finale de Nagano, en 1998, est revenu aux Russes. Les Etats-Unis ont ensuite créé une mini-surprise, émergeant face au pays organisateur, le Canada, dans une répétition de la finale de Salt Lake City en 2002. La stupeur a été grande à Vancouver et les Canadiens affronteront les Allemands pour tenter d’accrocher une place en quart où les attendent déjà les Russes. Enfin, les Suédois ont disposé des Finlandais dans le duel scandinave, qui avait été l’affiche de la dernière finale, en 2006 à Turin.

Au classement final, les Etats-Unis ont terminé en tête d’une première phase où la Suède (2e), la Russie (3e) et la Finlande (4e) ont également décroché leur billet direct pour les quarts de finale alors que le Canada n’a fini que 6e. La grosse surprise étant la défaite des Canadiens, battus 5-3 par les USA. Le vainqueur de cette rencontre était assuré de se qualifier pour les quarts et les Américains, opportunistes, ont pu compter sur leur brillant gardien Ryan Miller pour s’imposer. Un quart de finale très accessible, contre la Suisse ou le Belarus, les attend mercredi.

Le Canada, qui avait déjà été accroché par la Suisse (victoire 3-2 t.a.b.), n’a pas vraiment réussi le parcours espéré par ses très nombreux supporteurs. Sixième de la première phase, il devra battre l’Allemagne mardi pour aller en quarts où l’attend déjà la Russie pour un choc énorme. Les Russes justement se sont bien repris après leur défaite de jeudi face à la Slovaquie (2-1 t.a.b.).

Ils ont cette fois battu la République tchèque (4-2) avec un Ovechkin plus impitoyable que jamais, qui a littéralement aplati Jaromir Jagr sur l’action menant au but du break pour les Russes. Malkin a quant à lui marqué deux fois. Ce succès place les Russes à la troisième place, avec en ligne de mire le Canada qui se profile en quarts.

Les Tchèques de leur côté ont reculé à la cinquième place avec ce premier revers du tournoi : ils seront opposés à la Lettonie mardi pour tenter d’accéder aux quarts. Cela ne devrait pas leur poser trop de problèmes (ils ont aisément battu les Lettons 5-2 plus tôt dans la compétition) mais la Finlande se profile en quarts.

Enfin, le tenant du titre suédois a une nouvelle fois dominé son voisin finlandais (3-0) pour s’emparer de la deuxième place et de l’invitation directe en quarts de finale. Ils y affronteront vraisemblablement la Slovaquie. Les Finlandais n’ont cependant pas tout perdu puisque leurs deux succès initiaux leur permettent de terminer quatrièmes et d’être eux aussi directement qualifiés en quarts. (D’après AFP)