Un seul nom manque dans la sélection des judokas japonais pour les Jeux de Tokyo. Et pour cause… Fin février, le Comité présidé par Kosei Inoue, champion olympique et triple champion du monde en -100 kg, n’avait pas pris position entre Joshiro Maruyama et Hifumi Abe, ses deux champions en -66 kg, alors qu’il avait préféré Hisayoshi Harasawa, vice-champion olympique, à Kokoro Kageura, tombeur de Teddy Riner, en +100 kg.

C’est, du reste, dans une ambiance proche d’une mortuaire que Kosei Inoue avait officialisé les noms des judokas qui auront le redoutable privilège de représenter le Japon lors de ces Jeux, 56 ans après l’édition 1964. Car, au vu des résultats enregistrés sur la scène internationale, ils étaient souvent deux ou trois, parfois même quatre, à rivaliser pour une seule place dans chaque catégorie.

En -66 kg, les sélectionneurs ne sont pas parvenus au total des deux tiers pour départager Joshiro Maruyama et Hifumi Abe. Si bien que ceux-ci disputeront ce dimanche, à Tokyo, le combat de leur vie !

L’événement aura lieu au septième étage du célèbre Kodokan, sans public. Autant dire que la pression sera extrême pour les deux champions du monde, Maruyama en 2019 et Abe en 2017 et 2018, lequel a une supportrice inconditionnelle en la personne de sa sœur, Uta, sélectionnée en -52 kg.

À gauche, donc, Joshiro Maruyama (27 ans), victorieux de leur face-à-face en demi-finales lors du Mondial 2019, à Tokyo, avant d’être... sacré. 65 combats internationaux, 57 victoires/8 défaites (87,7%).

À droite, ensuite, Hifumi Abe (23 ans), champion olympique de la Jeunesse en 2014, victorieux de la revanche en décembre 2019, à Osaka. 95 combats internationaux, 87 victoires/8 défaites (91,6%).

La sélection japonaise…
Hommes
-60 kg > Naohisa Takato, -66 kg > Maruyama ou Abe, -73 kg > Shohei Ono, -81 kg > Takanori Nagase,
-90 kg > Shoichiro Mukai, -100 kg > Aaron Wolf, +100 kg > Hisayoshi Harasawa.

Femmes
-48 kg > Funa Tonaki, -52 kg > Uta Abe, -57 kg > Tsukasa Yoshida, -63 kg > Miku Tashiro,
-70 kg > Chizuru Arai, -78 kg > Shori Hamada, +78 kg > Akira Sone.