Charline Van Snick (-52 kg) et Jorre Verstraeten (-60 kg) se sont inclinés dès leur entrée en lice dans cette compétition de fin de saison réservée aux trente-deux meilleurs mondiaux par catégorie...

Terrible désillusion pour Charline Van Snick et Jorre Verstraeten, les deux premiers Belges engagés au Masters, ce jeudi, à Qingdao. La Liégeoise et le Louvaniste se sont, en effet, inclinés dès leur entrée en lice !

En -52 kg, Charline est tombée face à la jeune Ouzbèke Keldiyorova, âgée de 21 ans, qu’elle avait déjà rencontrée et… battue en juillet, à Zagreb. Cette fois, rien à voir avec ce combat où la Liégeoise avait sérieusement malmené son adversaire, avec deux mouvements gagnants en un peu plus d’une minute, puisque notre compatriote a subi une défaite tout à fait inattendue après 3’27.

N°30 mondiale, Keldiyorova est, certes, jeune, mais depuis trois ans, déjà, sur le circuit senior avec, entre autres, un titre de championne d’Asie en 2019. Désormais n°8, Charline n’a, elle, rien pu, malgré ses excellentes sensations ressenties à l’entraînement ces dernières semaines lors du stage au Japon…

En -60 kg, Jorre Verstraeten n’a pas démérité face au Russe Mshvidobadze, n°6 mondial et, surtout, vainqueur de ce Masters l’an dernier après avoir été sacré champion d’Europe en 2017 et vice-champion du monde en 2018 ! Le jeune Louvaniste, 22 ans et n°20, a poussé son adversaire de 30 ans, plus expérimenté, à la prolongation. Mais il a fini par craquer après 0’16 lors de celle-ci. Nul doute que ce combat lui servira à l’avenir.

Quatre autres Belges sont engagés lors de ce Masters et monteront sur le tatami ce vendredi. Il s’agit de Matthias Casse et Sami Chouchi en -81 kg ainsi que de Roxane Taeymans et Gabriella Willems en -70 kg. Puissent-ils connaître un meilleur sort que Charline Van Snick et Jorre Verstraeten…