Jeroen Van den Bogaert chez les messieurs et Karen Persyn chez les dames ont été sacrés, hier à Courchevel, champions de Belgique de slalom, assumant ainsi à merveille leur rôle de favori. Jerke Van den Bogaert a devancé Johan Schreurs, sacré champion de Belgique juniors, et Jeffrey Verschueren. De son côté, Karen Persyn s'est imposée devant Jozefien Scheepers, championne juniore, et Maité Alaerts, sacrée la veille en slalom géant.

Jerke Van Den Bogaert a fait impression dans une très rapide seconde manche, profitant au passage de l'élimination de Bart Mollin. «Je me suis imposé en mettant plus d'agressivité dans mes passages de portes. J'ai signé un bon chrono, mais j'ai aussi fait une bonne affaire au niveau de la confiance. J'atteins petit à petit le haut niveau et je tiens à le montrer au niveau international», a expliqué le skieur sacré pour la deuxième fois en deux jours après le slalom géant.

Moins chanceux, Bart Mollin a disputé en vain deux fois la 2e manche. Déjà absent du podium du géant, il n'a pas terminé sa première tentative à cause d'une porte encore laissée au sol après le passage du concurrent précédent. Autorisé à reprendre le départ, il n'est pas plus parvenu à rejoindre l'arrivée semblant toujours poursuivi par une certaine malchance en championnat de Belgique après la disqualification dont il avait été victime l'an dernier à Vars et qu'il juge toujours injuste.

Dans l'épreuve féminine, Karen Persyn a limité les risques après son échec de la veille. «Je désirais malgré tout remporter au moins un titre, même si celui-ci est plus important pour mon entourage que pour moi-même», a avoué la Campinoise, qui espère atteindre le top 100 mondial d'ici la fin de la saison dans sa discipline de prédilection.

Hier, avait également lieu la première descente de Kitzbuehel, comptant pour le combiné dans le cadre de la Coupe du monde. C'est le Norvégien Lasse Kjus qui s'est imposé sur les pentes autrichiennes, devançant d'un petit centième l'Autrichien Stephan Eberharter et de 20 centièmes l'Américain Daron Rahlves. L'Autrichien Hermann Maier, quadruple vainqueur sur la Streif, dont trois fois en super-G, a pris la 4e place.

Kjus, 33 ans depuis une semaine, a repris la tête de la Coupe du monde en construisant son succès sur la partie centrale de la course. Ancien leader du classement général, l'Autrichien Benjamin Raich, pour sa première descente à Kitzbuehel, a pris une place dans les 25 premiers, à 1 seconde 80 centièmes de Kjus, encourageante dans la perspective du slalom du combiné de dimanche.

(avec Belga)

© Les Sports 2004