ENVOYÉ SPÉCIAL À MADRID

Tandis que Ronald Pognon, recordman d'Europe, a justifié son statut de favori en se qualifiant pour la finale du 60m, la surprise du jour est survenue dès la deuxième série de l'épreuve féminine avec l'abandon, sur blessure, de Christine Arron. Placée au couloir2, la Française s'est relevée après à peine une vingtaine de mètres, sortant de la piste en boitillant.

Détentrice de la meilleure «perf» 2005 avec 7.10, la reine Christine fila ensuite sous les yeux de la meute de journalistes sans dire un mot. Ce n'est qu'en fin d'après-midi qu'un membre de la délégation française évoqua un problème musculaire (déchirure!) à la cuisse droite.

Tout profit, bien entendu, pour Kim Gevaert, qualifiée pour la finale de ce samedi, à 19h45, mais qui eut la décence de ne pas se réjouir du malheur de son adversaire.

«Je n'ai pas vu ce qui s'est passé parce que j'étais concentrée sur ma course! racontait Kim. Quoi qu'il en soit, c'est dommage pour elle et pour l'intérêt de la finale. Je ne souhaite à personne de se blesser... Ceci dit, ne comptez pas sur moi pour croire que c'est dans la poche!»

La tête bien sur les épaules, Kim sait parfaitement qu'elle aurait tort de sous-estimer ses adversaires, d'autant que les chiffres ne plaident pas pour elle au terme des demi-finales disputées en soirée. Après un départ moyen, notre compatriote s'est, en effet, vu devancer par la Grecque Karastamati (20 ans), auteur d'un 7.19, pour 7.22 à Gevaert. Pire encore, l'autre Grecque, Kokloni (23 ans), a signé le meilleur chrono des demi-finales en 7.16. La partie s'annonce donc très serrée. «Je devrai veiller à bien me concentrer car, plus que jamais, le départ sera capital. J'ai manqué celui-ci mais peut-être est-ce un mal pour un bien. De toute façon, ce sera un autre jour...» lâcha encore Kim, visiblement un peu perturbée alors que les deux Grecques, hilares, plaisantaient non loin d'elle dans une zone mixte aux allures de chambre froide.

Ceci dit, rien n'est perdu!

Jansen, Stals et Dejaeghere

N. Bongelo (60m) :

Déception pour Nathan qui n'a pu rééditer en demi sa course des séries, malgré le meilleur temps de réaction des engagés. Résultat: sixième en 6.71.

J. Jansen (1500m) : Sacré Joeri! Alors qu'il était occupé à commenter son élimination après avoir terminé quatrième de sa série en 3.43.92 (seuls les trois premiers étaient qualifiés d'office), il put tout recommencer en apprenant qu'il était repêché au temps! D'où un fameux bond de joie.

T. Clerbout (1500m) : Douzième en 3.51.89, Tim n'a vraiment pas été à la hauteur de l'événement.

K. Rans (perche) : Après avoir franchi 5,40m au premier essai, Kevin a échoué par trois fois à 5,60m. La finale mettra aux prises deux Russes, trois Allemands, un Ukrainien, un Suédois et le Français Galfione, de retour au plus haut niveau.

S. Stals (800m) : Troisième de sa série en 2.03.16, Sandra a pris ses responsabilités et s'est qualifiée pour les demi-finales auxquelles ne participera pas la Slovène Ceplak, championne d'Europe en titre. L'énorme surprise de ce vendredi!

V. Dejaeghere (3000m) : Septième de sa série en 9.07.95, Veerle a aussi pris ses responsabilités pour une qualification méritée.

Bilan belge: cinq sur huit!

© Les Sports 2005