Kim Gevaert retrouve l'argent
© EPA

Omnisports

Kim Gevaert retrouve l'argent

LAURENT MONBAILLU

Publié le - Mis à jour le

ENVOYÉ SPÉCIAL À BUDAPEST

Kim Gevaert s'habitue aux médailles d'argent. Après les deux récompenses ramenées des Championnats d'Europe outdoor de Munich en 2002, la sprinteuse s'est une nouvelle fois parée du même métal à Budapest où, malgré une amélioration de son record de Belgique pour un centième, elle fut devancée en finale par la mamy du sprint, l'Américaine Gail Devers: 7.08 contre 7.12!

«Je suis vraiment ravie! s'exclamait Kim. Certes, c'est une deuxième place mais il n'y a aucune honte à s'incliner devant Gail Devers. Dans une course pareille, où les meilleures de la compétition sont présentes, on peut terminer cinquième comme première. Tout va tellement vite! Mais j'ai su rester calme et je n'ai aucun regret à avoir. Je n'aurais pas pu courir en 7.08, tout juste en 7.10 ou 7.11 avec un peu moins de crispation en fin de course. Cette médaille suffit vraiment à mon bonheur!»

Devenue la deuxième femme à conquérir une médaille dans une compétition de cette envergure (si l'on assimile les Jeux Mondiaux de 1985, où Régine Berg avait conquis l'argent sur 400m, à des Championnats du monde), Kim Gevaert a pensé à associer ses proches à ce bonheur. «Je veux vraiment remercier mon coach, Rudi Diels, mon copain, Djeke, et tous mes amis pour leur soutien, soulignait-elle. Ils m'ont fait comprendre que j'avais déjà une belle saison en salle derrière moi et que tout ce qui allait arriver, ce serait du bonus. Ce discours a contribué à m'ôter une certaine pression et on a vu ce que cela pouvait donner dans ces cas-là. »

Dès le matin, Kim Gevaert s'était senti pousser des ailes. A 9h50, elle afficha ses prétentions en remportant, en 7.16, la quatrième des cinq séries où seule l'Américaine Torri Edwards aurait pu lui contester la victoire. Remarquablement jaillie des plots de départ, la Louvaniste faisait la course presque parfaite dès le premier tour, seules Christine Arron et Gail Devers se montrant plus performantes. Et pourtant, Kim n'avait encore rien montré! En demi-finales, elle fut en effet créditée du meilleur chrono puisque, non contente d'avoir gagné sa série, la vice-championne d'Europe du 100 et du 200m courut pour la troisième fois cette saison en 7.13, égalant pour la 2e fois ce qui était toujours son record de Belgique. La menace planant sur les grandes favorites se concrétisait et les espoirs de voir la Belge monter sur le podium montaient en flèche. On connaît la suite...

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous