L'Angleterre a battu les Etats-Unis 28-10 samedi pour le premier match de la poule A de la Coupe du monde de rugby mais les champions du monde 2003 ont souffert jusqu'à la dernière minute face à une équipe américaine très bien préparée physiquement.

Au cours d'une rencontre très rythmée, les Anglais n'ont pas totalement convaincu malgré une réelle volonté d'alterner le jeu. Avec trois essais marqués, ils n'ont pas réussi à décrocher le point de bonus offensif. L'Angleterre a ensuite échappé à la correctionnelle lorsque l'arbitre de la rencontre, Jonathan Kaplan, a oublié de siffler un plaquage irrégulier de Phil Vickery sur Paul Emerick à vingt mètres de la ligne anglaise.

En revanche, à la suite d'une énième faute des Eagles, Vahalofau Esikia a récolté un carton jaune à dix minutes de la pause. Les Anglais en ont profité pour inscrire deux essais en bout de ligne grâce à Jason Robinson et Olly Barkley.

La domination physique américaine A quelques jours du choc contre l'Afrique du Sud, l'Angleterre a exposé ses difficultés offensives habituelles. Seul Olly Barkley est parvenu par deux fois à transpercer le rideau défensif au cours de la seconde période.

Trop prévisibles en dépit d'un essai en force de Tom Rees, les Anglais ont subi la pression physique américaine en fin de match. Les joueurs de la Rose ont multiplié les fautes et Lawrence Dallaglio a reçu un carton jaune pour un hors-jeu.

A la suite de plusieurs pénalités jouées à la main à cinq mètres de ligne anglaise, le pilier remplaçant Matekitonga Moeakiola a finalement marqué en force pour les Eagles.

Les Américains ont mieux fini la rencontre que les Anglais, un peu émoussés. Cependant, ils étaient victimes de leur enthousiasme défensif quand le centre Paul Emerick était expulsé temporairement en raison d'un plaquage dangereux sur Barkley.

Malgré un dernier sursaut, l'attaque anglaise est restée muette et n'a dû son salut qu'au remplaçant de Jonny Wilkinson, blessé à la cheville cette semaine, Olly Barkley, auteur de 18 points.

L'Angleterre se rendra au Stade de France pour jouer contre l'Afrique du Sud le 14 septembre. Les Etats-Unis affronteront les Tonga le 12 septembre à Montpellier.