L'athlétisme connaît un bel essor en Belgique. Depuis les récents Jeux de Pékin, où notre pays fut représenté, entre autres, par Kim Gevaert, Tia Hellebaut et la famille Borlée, on enregistre une augmentation du nombre d'affiliés de quelque 15 pc en Wallonie et à Bruxelles, mais aussi de quelque 13 pc en Flandre. Le Cercle athlétique du Brabant wallon (CABW) a également vu son nombre d'affiliés sensiblement augmenter.

Noël Levêque, président du CABW, explique que "depuis début septembre, le club a accueilli plus de 200 nouveaux membres, dont 50 pc de filles. En outre, nous avons beaucoup de jeunes filles qui veulent pratiquer la hauteur".

, directeur technique francophone (LBFA), explique qu'"il y a un effet Kim et Tia, et ce, surtout chez nos jeunes de 8 à 12 ans. Même si Kim et Tia sont toutes deux néerlandophones, le retentissement est national. On comptabilise une augmentation tous les mois, mais on sera définitivement fixé en avril, où je prévois un total d'environ 9 500 affiliés francophones. Côté néerlandophone, le nombre s'élève actuellement à plus ou moins 22 200".

Outre les conséquences évidentes de "l' effet Kim Gevaert et Tia Hellebaut" sur cette augmentation, Christian Maigret explique pourquoi l'athlétisme plaît autant aux jeunes. "Il s'agit d'une discipline aussi bien masculine que féminine. C'est un sport complet avec course, saut et lancer, selon les aspirations. Chacun peut, dès lors, y trouver son compte. Mais il s'agit d'un sport individuel, et il faut donc assumer tout seul ses performances."

Reste à savoir si l'annonce des retraites prématurées de nos deux athlètes ne portera pas vraiment préjudice à ce succès. Alors que Kim Clijsters en 2007 et Justine Henin en 2008 ont pris leur retraite, le nombre d'affiliés en tennis passe de 79 325, fin 2007, à 78 369, aujourd'hui.

Cette diminution de près de 1 000 sportifs est un coup dur pour le monde du tennis belge puisque, depuis 2004, on enregistrait une constante augmentation. En trois ans, la croissance était de 1 700 affiliés.

L'athlétisme connaîtra peut-être le même sort, même si d'autres, tels Olivia, Jonathan et Kevin Borlée, nous offriront sans doute d'autres moments inoubliables. Rendez-vous en 2009...

(st.)

© La Libre Belgique 2008