Notre compatriote François Duval (Citroën Xsara) a été victime d'une sortie de route et a heurté un arbre en contre-bas, 4 km après le départ de la dixième spéciale du rallye de Chypre, sixième des seize épreuves du championnat du monde, a indiqué l'équipe Citroën, samedi après-midi, à Limassol.

Si le pilote de 24 ans et son équipier Stéphane Prévot, 36 ans, sont indemnes, la voiture a pris feu et la spéciale (Foini-Koilinia 2, 30,33 km) a été neutralisée pour permettre aux pompiers d'intervenir dans cette dixième spéciale, la cinquième des six au programme de la deuxième journée.

La guigne se poursuit pour le pilote de Cul-des-Sarts, qui en est à sa troisième sortie de route en 6 épreuves. Lors de l'épreuve d'ouverture, à Monte-Carlo, Duval avait attaqué très fort, ... trop fort. Jamais pointé très loin de son équipier Sébastien Loeb, champion du monde en titre, le Belge se faisait surprendre par la garde au sol de sa Xsara, et sortait de la route terminant sa course contre un poteau. La manche suivante, notre compatriote crevait sur les routes enneigées du Rallye de Suède et devait se contenter d'une maigre 12e place.

Si le pilote Citroën parvenait à marquer ses cinq premiers points lors de la 4e manche en Nouvelle-Zélande (4-ème), la série noire se poursuivait pour lui en Sardaigne. Après avoir effectué une spectaculaire cabriole le premier jour (ES5), braquant trop tard sur un sommet, Duval parvenait toutefois à récupérer deux points supplémentaires grâce au nouveau réglement lui autorisant à repartir moyennant une pénalisation de dix minutes.

A Chypre par contre, l'abandon est irrémédiable. Avec un bilan de 8 points en 6 courses, alors que son chef de file est bien parti pour remporter sa 4-ème victoires, la situation de François Duval au sein du team français devient de plus en plus inconfortable. Le patron de Citroën, Claude Satinet, lui reprochant de "casser trop de bois", aurait même déja réclamé sa tête.