Les Français, qui ont subi l'une des plus humiliantes défaites de leur histoire, accèdent aux quarts de finale grâce au point de bonus défensif qui leur assurent la deuxième place de la poule A.

Ils affronteront, le 8 octobre à l'Eden Park d'Auckland, le vainqueur de la poule B, l'Angleterre, l'Ecosse ou l'Argentine. L'Angleterre finira en tête si elle prend au moins un point et empêche l'Ecosse de prendre le bonus défensif samedi (20h30 locales) à Auckland.

Proprement pathétiques, les Français étaient menés 13 à 6 à la pause après un essai de l'ailier tonginen Sukanaivalu Hufanga et huit points du pied de l'ouvreur Kurt Morath, contre deux pénalités de Dimitri Yachvili.

Morath ajoutait deux nouvelles pénalités en seconde période face à des Français dépassés par les évènements. Son but inscrit à la 72e minute privait momentanément les Français du point de bonus défensif finalement repris à l'ultime seconde grâce à un essai de l'ailier Vincent Clerc.

La France, qui rejoint la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Afrique du Sud en quarts de finale, est la première équipe à se qualifier en subissant deux défaites en phase de poule depuis les îles Fidji en 1987.

Les Australiens en quart

L'Australie a assuré sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby, en battant largement la Russie (68-22) en match de la poule C, samedi à Nelson en Nouvelle-Zélande.

Auteurs de 10 essais malgré l'absence de nombreux joueurs blessés, les Wallabies ont cette fois perdu leur ailier Drew Mitchell "foudroyé" par une lésion musculaire à une cuisse alors qu'il s'en allait marquer un essai (52e).

Cette absence pourrait poser de gros problèmes aux Australiens en quarts de finale. Ils seront fixés sur leur classement final (premier ou deuxième de la poule B) et l'identité de leur adversaire (Afrique du Sud ou Pays de Galles) à l'issue des rencontres Pays de Galles-Fidji et Irlande-Italie dimanche.

L'Angleterre bat l'Ecosse 16-12

L'Angleterre affrontera le XV de France en quarts de finale de la Coupe du monde de rugby après sa victoire samedi à Auckland sur l'Ecosse (16-12), quasiment éliminée, dans la poule B. Le quart de finale se jouera le samedi 8 octobre à l'Eden Park d'Auckland.

Angleterre et France se sont rencontrées en demi-finales des deux dernières éditions, deux victoires anglaises sanctionnant ces rencontres. Malgré un point de bonus défensif, les Ecossais sont, eux, au bord d'une élimination à l'issue de la phase de poule pour la première fois de leur histoire. Elle sera scellée si l'Argentine prend au minimum un point face à la Géorgie dimanche.

Condamnés à s'imposer par plus de sept points, les Ecossais ont pris la rencontre à leur compte en impulsant énormément de rythme au jeu et faisant preuve d'un grand réalisme. Les joueurs du XV du Chardon ont sévèrement malmené la conquête anglaise et converti chacune de leurs tentatives de but par Paterson (8, 55) et Parks (16), entré en jeu dès la 5e minute après la blessure de l'ouvreur titulaire Ruaridh Jackson. Le même Parks a asséné un drop juste avant la pause pour mener de six points (9-3).

Jonny Wilkinson a remis son équipe sur les rails avec un drop (57), deux minutes après s'être retrouvés en position de virtuels éliminés (12-3, 55e). La qualification des Ecossais s'est envolée en fin de match quand ils ont encaissé une nouvelle pénalité (62), puis un essai par Ashton (77).