La Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL), emboitant le pas d'autres dans le sillage de la NBA, a décidé de reporter les rencontres de playoffs prévus ce jeudi et vendredi, pour protester contre les tirs de la police contre l'Afro-américain Jacob Blake. "Après de longues discussions, les joueurs de la NHL estiment que la meilleure solution serait de prendre du recul et de ne pas jouer les matchs de ce (jeudi) soir et de vendredi comme prévu. La NHL appuie la décision des joueurs et reprogrammera ces quatre matchs à partir de samedi et ajustera le reste du calendrier du deuxième tour en conséquence", indique le communiqué de l'instance.

"Les communautés noire et hispanique continuent d'être confrontées à des expériences réelles et douloureuses. La NHL et le syndicat des joueurs (NHLPA) reconnaissent qu'il reste encore beaucoup à faire avant que nous puissions jouer un rôle approprié dans une discussion centrée sur la diversité, l'inclusion et la justice sociale", est-il écrit.

"Les tragédies impliquant Jacob Blake, George Floyd, Breonna Taylor et d'autres nous obligent à reconnaître la situation. Nous nous engageons à travailler pour utiliser notre sport pour influencer un changement positif dans la société", conclut la NHL.

Celle-ci a pris la décision de reporter les matchess entre les New York Islanders et Philadelphia Flyers, et les Las Vegas Golden Knights et les Vancouver Canucks, après une forte demande exprimée lors d'une conférence téléphonique par les joueurs des équipes encore en lice dans les playoffs qui se déroulent dans les bulles canadiennes de Toronto et d'Edmonton.

Plus tôt jeudi, un des joueurs représentant l'Alliance pour la diversité dans le hockey, Evander Kane (Vancouver) a formulé une demande officielle pour que la NHL fasse une pause.

"Nous pensons fermement que cela envoie un message clair que les droits de l'homme ont priorité sur le sport", avait-il tweeté.

La NBA, la ligue de basketball, a également reporté trois rencontres prévues ce jeudi, après le boycott des Milwaukee Bucks la veille. Sa pendante féminine, la WNBA l'a imité tout comme d'autres grandes ligues professionnelles.

La Major League de baseball (MLB) a accepté le report de cinq matchs à la demande des joueurs.

Le tournoi de tennis de Cincinnati, de la WTA et de l'ATP, a décidé d'arrêter les parties jeudi pour ne les reprendre que vendredi, après le boycott de la joueuse japonaise Naomi Osaka, qui finalement jouera sa demi-finale contre Elise Mertens.