ÉCLAIRAGE

Les golfeuses belges n'ont pas réalisé de coups d'éclat cette saison sur le circuit européen féminin. Petit tour d'horizon sur nos représentantes à l'échelon continental.

Lara Tadiotto est actuellement 76e du ladies European Tour, avec un peu plus de 12.000 euros engrangés en dix tournois, sa meilleure place étant 17e à Tenerife et Arras. `J'étais bien dans mon jeu jusqu'en août, avec d'accumuler les petits problèmes...´ nous signalait la joueuse brabançonne. `Cela a commencé par une tendinite à la main gauche en juillet, qui ne m'a plus quitté. Par la suite, mon sac de golf s'est égaré à l'aéroport lors de mon départ en Angleterre pour les qualifications du British Open. J'ai dû jouer avec des clubs prêtés sur place, ce qui n'est jamais évident (...). J'ai connu également un problème de correspondance d'avion à Londres alors que je devais disputer une épreuve à Glasgow, ainsi qu'un problème de courroie à ma voiture (soit un problème de série avec les Scénic...) après un voyage de plus de 1.500 kilomètres vers la Norvège...´ .

Bref, pas facile de se concentrer sur son jeu dans ces conditions, d'autant que la pression augmente vu l'obligation de rentrer, au minimum, dans ses frais! `Vu l'absence de sponsors, je donne en effet des cours au Golf de l'Empereur afin d'avoir la possibilité d'évoluer sur le circuit européen. Ce qui n'est pas la préparation idéale, que ce soit en matière physique ou mentale...´

Valérie Van Ryckeghem n'a pas non plus vraiment brillé cette saison. Elle occupe actuellement la 81 e place du circuit européen, avec également un peu plus de 12.000 euros engrangés en 11 tournois. Bien loin de ses performances de l'année 2000, où elle avait terminé en huitième position. `Je traîne un problème aux vertèbres cervicales depuis le début de la saison´ oulignait la joueuse brugeoise. `J'ai alors compensé au niveau de mon swing, avant de perdre progressivement mon jeu. C'est dommage, car j'avais bien commencé la saison en Europe avec une 4 ème place après trois tours à Tenerife, avant que ma nuque ne se bloque...´.

Sponsorisée par les firmes Mexx Sport et Terracottem, la Brugeoise remettra le coeur à l'ouvrage sur le circuit européen 2003.

Ce qu'espère également Naïma Ghilain (Royal Waterloo GC), qui devra cependant passer pour la deuxième année consécutive par les qualifications. `À moins de remporter l'un des derniers tournois... mais je n'y crois pas!´ ourit la Waterlootoise, qui occupe actuellement la 147 e place européenne, avec moins de 1000 euros de prize-money en 10 tournois disputés. `Je n'ai passé le cut qu'à l'Open de France. Cette première expérience sur le tour fut assez difficile. J'ai trop souvent joué sous pression en courant systématiquement derrière mon score. Ma moyenne au putting est trop élevée, avec près de 34 coups à ce niveau par parcours (...). Mais je me sens capable de terminer dans les 30 premières des qualifications, début novembre à Grenoble...´

Ce que doivent se dire également Ellen Smets, Célestine de Vos et Annabelle Haxhe, qui devraient également se rendre à Grenoble...

© Les Sports 2002