Initialement prévu à Zandhoven à la mi-octobre, le championnat de Belgique de dressage s'est finalement disputé le week-end dernier à Flémalle, dans les installations du Centre liégeois de promotion de l'élevage et des sports équestres. Ces changements de date et de lieu ne sont malheureusement pas restés sans suite au niveau de l'assistance, quelque peu parsemée, mais aussi de la participation puisque seules six paires ont pris le départ de la compétition, vendredi...

"Le championnat de Belgique s'est disputé avec relativement peu de participants, reconnaît Mariette Withages, la Belge présidente de la commission de dressage de la Fédération équestre internationale. Outre les six cavaliers présents à Flémalle, il y en a d'autres comme Mieke Lunskens et Carl Cuypers qui n'ont malheureusement pas été en mesure de prendre part à la compétition."

Aux dernières nouvelles, Mieke Lunskens et Carl Cuypers se trouvent aujourd'hui privés de Jade et Hofgut, les chevaux qui leur avaient permis de participer aux Jeux équestres mondiaux d'Aix-la-Chapelle à la fin du mois d'août. Du même coup, le titre de champion de Belgique semblait promis à Jeroen Devroe. "Le championnat aurait pu être meilleur mais dire qu'il était dévalué n'est pas correct. Les prestations des deux premiers étaient d'ailleurs d'un très bon niveau."

Jeroen Devroe n'a toutefois jamais véritablement été mis en difficulté par la concurrence. Le cavalier de Nieuwrode a en effet pris la tête de la compétition dès le premier jour, pour ne plus la lâcher et ainsi reconduire son titre. "Mais c'était très serré vendredi, souligne Mariette Withages. Françoise Hologne a réalisé une belle prestation dans le Grand prix tandis que Paganini, le cheval de Jeroen Devroe, me semblait un peu tendu. Cela allait déjà beaucoup mieux samedi et on a également pu s'apercevoir que l'expérience de Jeroen faisait la différence dans le Grand Prix Spécial."

Après une Kür (une reprise libre en musique) très bien exécutée, ce dernier s'est donc emparé pour la deuxième année consécutive du titre de champion de Belgique. Deuxième, François Hologne-Joux a pour sa part confirmé les progrès affichés depuis un an. "Dommage que Stéphanie Vantieghem ait dû déclarer forfait après sa troisième place dans la Grand Prix. On peut toutefois dire que le dressage se porte mieux en Belgique. Pour la première fois, notre pays alignait d'ailleurs une équipe lors des Jeux équestres mondiaux. Les chevaux sont bons mais il faut continuer à travailler..."

© La Libre Belgique 2006