Les grandes pistes de Saintes ont, après le concours international juniors et le concours national, accueilli l'Equestrian Classic tour et les coupes de la LEWB.

Le circuit de l'Equestrian Classic Tour est devenu en six mois une référence dans le sport communautaire. En effet, après huit manches, pas moins de 700 cavaliers étaient inscrits à Saintes pour les Coupes LEWB Scolaires, Juniors et Seniors.

Van Moer en démonstration

Les premiers au départ furent les juniors mardi matin. Cinquante-quatre cavaliers de moins de 18 ans ont pris le départ du Prix Hamburg-Manheimer, première manche des coupes LEWB juniors, un barème A avec un barrage au chronomètre. C'est là que la Brabançonne Vanessa Van Moer a marqué de son empreinte et de toute sa maîtrise en réussissant l'exploit de placer ses trois chevaux parmi les huit doubles sans faute et mieux, de remporter l'épreuve et de prendre les 3e et 4e places. Le seul cavalier qui est parvenu à éviter qu'elle réalise le hat-trick fut le vainqueur des coupes LEWB juniors 2002, le Liégeois Franck Haberscheidt avec Quintro.

Le Prix GEM Promowear, la seconde manche des juniors fut aussi limpide, Vanessa Van Moer réalisant pas moins que les deux meilleurs temps de ce barème A, directement au chronomètre. Mais une faute d'obstacle avec Down By the Sea lui empêche un doublé dans cette épreuve.

Mauvais choix de cheval

Pour la finale, après avoir remporté les deux premières manches, Vanessa Van Moer faisait figure de super-favorite pour la finale mais Haltesse - un mauvais choix - a fait la faute de trop, celle qui n'offre à Vanessa que la cinquième place. La victoire revenait, pour la seconde année consécutive à Franck Haberscheidt.

En scolaires, le scénario fut presque le même avec une large domination de Delphine Falciani, déjà vainqueur de la coupe de Belgique et médaille de bronze du championnat LEWB.

Dans le prix Tolga, première manche de cette coupe scolaire, elle a remporté les deux premières et la 5e place, ne laissant que le très jeune Rémy Giérech et la cavalière poneys Marie Esser prendre les 3e et 4e places. Lors de la seconde manche, le prix Casio, Delphine a littéralement écrasé les autres en emportant la victoire avec plus de sept secondes d'avance sur un parcours de 80 secondes de moyenne.

Lejeune en vedette

Lors du Prix La DH/les Sports, finale des coupes LEWB scolaires, le doute n'a pas plané très longtemps, c'est Delphine Falciani, qui est la seule à avoir réalisé le double sans faute et qui, bien sûr, a remporté la victoire dans ces coupes LEWB scolaires 2002.

Dans la finale, Prix Moët et Chandon, les douze meilleures paires se sont retrouvées pour un barème A 2 barrages. Du premier parcours construit par Luc Musette et Franck Van Humbeek, seules 3 paires ont réalisé le sans faute. Le premier à s'élancer était le Liégeois Olivier Mercenier sur Jalme de Bray, il fit un parcours presque parfait jusqu'à l'abord du triple qui lui fut fatal: trois fautes dans ce triple et le rêve de la médaille d'or qui s'envolait. Il terminera troisième. La deuxième à s'élancer dans ce barrage était Florence Bajoit sur Ouméa de Longpré. La cavalière brabançonne terminera ce barrage avec une seule petite faute d'obstacle mais Ariane Horion et Kalypso seront les seuls à parvenir au sans faute et donc à la médaille d'or de ces coupes LEWB seniors.

L'épreuve tant attendue, Le Grand Prix Land Rover fut remporté par notre cavalier international, Philippe Lejeune, qui disputera les couleurs de la Belgique à Jerez en septembre.

Prochain rendez-vous de l'Equestrian Classic Tour: Ecole d'élevage et d'équitation de Gesves les 24 et 25 août.

© Les Sports 2002