Gesves se prépare à retrouver son statut de capitale belge du cheval. C'est une tradition entamée voici 43 ans, l'école provinciale d'élevage et d'équitation accueillera durant sept jours le championnat de Belgique des jeunes chevaux avec, en ouverture, une manche qualificative de la Botte d'Or réservée aux jeunes cavaliers.

«Le championnat se déroule du mardi au jeudi et réuni les chevaux de 3, 4, 5 et 6 ans qui se sont qualifiés lors du cycle classique ou lors de l'épreuve de repêchage organisée la semaine dernière à Gesves», explique Eugène Mathy. Comme chaque année, c'est donc le gratin des jeunes chevaux mis en route en Belgique qui se déplaceront à Gesves du 14 au 20 août. Et si la qualité sera au rendez-vous, il en ira de même concernant la quantité avec près de 700 équidés en représentation.

«Pour la seconde année consécutive, le championnat des jeunes chevaux de dressage est organisé en même temps que celui des jeunes chevaux de jumping», se félicite le vice-président de la Fédération royale belge des sports équestres.

Les épreuves qualificatives débuteront dès mardi. La première finale, celle des 4 ans, se disputera samedi alors que celles des 3 ans (Médaille du Roi), des 5 ans et des 6 ans se dérouleront le lendemain à l'instar des finales de dressage. «La finale des 6 ans reste l'épreuve reine. C'est une sorte de Grand Prix puisqu'elle réunit des chevaux qui effectueront leurs premiers pas sur la scène internationale l'année prochaine.»

Le rendez-vous n'échappera à personne et certainement pas aux acheteurs étrangers qu'ils soient Français, Allemands, Hollandais, Américains ou même Brésiliens. «Il s'agit de l'événement majeur des épreuves d'élevage en Belgique à l'image de ce qui existe à Fontainebleau, en France.» La comparaison n'est pas usurpée...

© Les Sports 2006