Une nouvelle nation du ski alpin est née avec la victoire de Sarka Zahrobska lors du slalom des Championnats du monde. Jamais auparavant, la Tchéquie n'avait décroché une médaille d'or dans une compétition majeure. Déjà couverte de bronze il y a deux ans à Bormio, la jeune skieuse de 22 ans a remporté la 1re manche en fin d'après-midi avant de confirmer dans la seconde disputée en nocturne. L'ancienne championne du monde junior a donc eu les épaules solides car, son défi n'était autre que de chasser Marlies Schild, victorieuse de cinq des six slaloms de Coupe du monde cette saison, et Anja Pärson des deux premières places.

En retard au premier intermédiaire, la fougue de cette skieuse fluette en comparaison aux autres ténors de la discipline a payé. Elle a terminé en boulet de canon et privé de la sorte Marlies Schild d'un premier titre mondial. L'exploit est de taille car Sarka Zahrobska n'a encore jamais remporté le moindre succès en Coupe du monde.

Pour Anja Pärson, le rêve d'une quatrième médaille en or lors d'un même Championnat du monde s'est envolé. Mais sa troisième place constitue tout sauf une désillusion. Son sourire dans l'aire d'arrivée en est la meilleure des preuves. Décontractée depuis le début de la semaine, la skieuse la plus titrée des Championnats du monde et de Jeux olympiques réunis a une nouvelle fois pris tous les risques alors qu'elle était diminuée physiquement." C'est difficile de skier sur une neige aussi agressive. Je suis malade et je n'avais pas trop de force", indiquait-elle à l'issue de la première manche qu'elle a terminée en 2e position. En perte de vitesse sur la fin de parcours, elle ne termine qu'à cinq petits centièmes de Marlies Schild, la référence en matière de slalom cette saison.

© La Libre Belgique 2007